Le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc lors de la séance de travail avec les hauts dirigeants de Lam Dong. Photo: VNA

Lam Dong  (VNA) – Le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a demandé à Lam Dong à développer l’industrie manufacturière, tout en proposant un modèle du triangle de développement économique: agriculture propre et hautes technologies, l’industrie de transformation des produits agricoles, le développement touristique lié à l’agriculture.

Le Premier ministre et une mission du gouvernement vietnamien ont eu une séance de travail ce lundi 30 juillet à Lam Dong (Hauts Plateaux du Centre) avec les hauts dirigeants provinciaux pour estimer le développement socio-économique de cette province forte du développement touristique et de l’agriculture high-tech.

Deux ans après l’application du mécanisme spécial pour le développement de la ville de Da Lat selon une décision gouvernementale, la province de Lam Dong a mis en place deux zones de l’agriculture high-tech, lancé 7 projets de l’agriculture high-tech concentrée, édifié un village urbain vert. Elle a signé des accords de coopération avec les entreprises, les investisseurs et les organisations de crédit pour mettre en œuvre les projets d’investissement dans la ville pour un montant prévu de plus de 48.000 milliards de dongs.

Le Premier ministre a estimé que Lam Dong était une localité pleine de potentiels et devenait un pôle de croissance du Centre et du Tay Nguyen, la province réalisait un revenu par habitant annuel de près de 55 millions de dongs, un niveau très élevé du pays. Il a exprimé son admiration devant les acquis impressionnants obtenus par la province, notamment dans l’agriculture high-tech et le tourisme.

A propos des orientations de développement, il a demandé à la localité de mener à bien la protection de la forêt, la modernisation des infrastructures, le choix des entreprises pour un investissement efficient et la gestion des activités touristiques. « Il est nécessaire pour la province d’appliquer les résultats de la révolution industrielle 4.0, de continuer d’améliorer l’environnement d’investissement, de s’intéresser à la réduction de la pauvreté et d’améliorer la qualité de l’éducation. »

Enfin, il a souhaité que la province valorise ses mécanismes actuels pour attirer davantage les investissements, notamment sous forme de partenariat public-privé et se développer de manière efficace et durable et dans le respect de l’environnement. -VNA