Le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc lors de la vidéoconférence nationale sur le bilan des dix ans de mise en œuvre de la résolution 26.

Hanoi (VNA) - Présent à la vidéoconférence nationale sur le bilan des dix ans de mise en œuvre de la résolution du 7e Plénum du Comité central (CC) du Parti communiste du Vietnam (PCV) (Xe exercice) sur l’agriculture, les agriculteurs, la campagne, mardi à Hanoï, le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a beaucoup apprécié la Commission de l’économie du CC du PCV et les ministères et secteurs ont fait le bilan de la résolution 26 (résolution sur l’agriculture, les agriculteurs, la campagne).

Le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a affirmé que la résolution sur l’agriculture, les agriculteurs, la campagne au Vietnam n'était pas seulement une question de classe, mais qu'elle était également liée à l'amélioration de la vie de la population et une orientation socialiste importante définie par le Parti et l'État dans le processus de développement national. La résolution du Parti a été matérialisée, contribuant au développement de l'agriculture, au changement de la physionomie des régions rurales, à la valorisation du rôle des agriculteurs, à l’amélioration de leur vie.
Le Premier ministre a demandé au Comité de pilotage de récapitulation des dix ans de mise en œuvre de la résolution 26 de continuer de recueillir et de synthétiser les avis lors de séminaires afin de faire rapport au Politburo pour promulguer une nouvelle résolution sur cette question importante dans le contexte de l'intégration internationale.

Le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a suggéré que la mise en œuvre de la résolution 26 était une tâche commune de tout le système politique, afin d’inciter le patriotisme, l'autonomie et le développement personnel des agriculteurs dans l'intégration économique; résoudre de façon homogène les problèmes liés à l'industrialisation et à la modernisation du pays. C'est un point de vue stratégique qui doit être confirmé à l'avenir.

Le Parti et l’État devraient se tenir côte à côte pour mener une révolution dans le développement agricole, transformer la pensée sur l’agriculture en celle sur l’économie agricole, identifier les opportunités et les défis pour définir les orientations stratégiques, surmonter les lacunes et les faiblesses afin de continuer à développer l’agriculture, en particulier à l'ère numérique de la révolution industrielle 4.0..., a déclaré le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc.

En outre, le Premier ministre a demandé aux ministères, aux branches et aux localités de prendre des mesures pour remédier à la production de petite envergure afin de répondre aux nouvelles demandes du développement agricole et rural, prévenir et combattre les catastrophes naturelles et le changement climatique, en mettant l'accent sur une production agricole propre, dégager les difficultés pour les investisseurs et les entreprises par la réforme administrative, la création d’un environnement plus propice...

Le Premier ministre s’est déclaré réjoui que le ministère de l'Industrie et du Commerce et celui de l'Agriculture et du Développement rural, et les ambassades sont désormais plus conscientes de l'expansion du marché, ce dernier étant un facteur important pour garantir l'efficacité de la production. Il est donc nécessaire de changer la façon dont la production agricole doit être étroitement liée à la demande du marché, à la traçabilité et à une production de qualité ; d’élargir de nouveaux marchés en plus des marchés traditionnels.

Il a demandé au système bancaire de fournir le système de crédit et les mécanismes nécessaires pour servir le secteur agricole, les agriculteurs et l'agriculture. Le secteur agricole doit faire attention à améliorer le niveau de la science et de la technologie, améliorer la qualité des ressources humaines...

Le Premier ministre a également suggéré que les localités continuent de mettre en œuvre les programmes cibles d’édification de la Nouvelle ruralité, de protection durable des ressources en terres et en eau, de l'agriculture et de la sylviculture, de prévention active des catastrophes naturelles et de résilience au changement climatique.

Le rapport du chef adjoint de la Commission centrale de l'économie du PCV, Cao Duc Phat, a montré que la résolution 26 est une résolution globale sur l'agriculture, les agriculteurs et la campagne avec les points de vue et les préconisations justes qui a été sérieusement mise en œuvre et a obtenu des résultats importants, en accélérant le processus d'industrialisation et de modernisation de l'agriculture et des zones rurales, améliorant de manière significative la vie de la majorité des agriculteurs, contribuant de manière significative au développement socio-économique du pays. Plus précisément, la restructuration de l’agriculture a obtenu de nombreux résultats, la sécurité alimentaire nationale a été fermement assurée, avec la proportion de la valeur de la production de produits aquatiques ayant augmenté de 26,25%, celle de l’élevage étant passée à 27, 2% (2017). La productivité, la qualité et l'efficacité de nombreux produits agricoles sont améliorées. L'augmentation des exportations avec un certain nombre de catégories a conduit à l'affirmation du statut et de la compétitivité des produits agricoles du Vietnam sur le marché mondial, tels que le riz, le caoutchouc, le café, la noix de cajou, les crevettes et les fruits tropicaux. La croissance du PIB du secteur agricole en 2017 est de 2,66%. Les secteurs de l'industrie et des services dans les zones rurales connaissent une croissance rapide. La structure économique et la structure de la main-d'œuvre rurale ont changé de manière positive. L’édification de la Nouvelle ruralité est devenue un mouvement généralisé avec un soutien important, avec 3 069 communes reconnues. Le pourcentage de travailleurs ruraux qualifiés est de 13,7%, soit une augmentation de 5,5% par rapport à 2018...

Cependant, outre les réalisations, la mise en œuvre de la résolution 26 présente encore des lacunes. L'agriculture n'a pas surmonté la faiblesse interne, l'économie rurale se développe de manière inhomogène et instable. L'infrastructure n'a pas répondu aux exigences du développement socio-économique. Les revenus et les moyens de subsistance de la majorité des agriculteurs ont été améliorés mais restent faibles, le taux de ménages pauvres est élevé. En particulier, la question des changements climatiques et de la pollution de l’environnement n’a pas fait l’objet d’une surveillance stricte.

Lors de la conférence, les discours des délégués représentant des ministères, secteurs, localités, ainsi que des ambassades et organisations internationales ont contribué à clarifier la situation de la mise en œuvre, les résultats et les réalisations pratiques dans l’exécution de la résolution du 7ème plénum du Comité central du Parti (Xe exercice); à partager l'expérience… afin de clarifier le potentiel et d'ouvrir de nouvelles opportunités pour promouvoir le développement agricole durable au Vietnam à l'avenir. -VNA