Singapour, 14 novembre (VNA) - Le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a déclaré que le partenariat économique global régional (RCEP) devrait permettre de faciliter le commerce, l’investissement et d’apporter la prospérité à toute la région, lors de la 2e réunion des dirigeants du RCEP à Singapour, le 14 novembre, dans le cadre du 33e Sommet de l’ASEAN.

Les dirigeants lors de la 2e réunion des dirigeants du RCEP à Singapour, le 14 novembre. Photo : VNA

Le Premier ministre vietnamien a déclaré que les efforts et les résultats des négociations du RCEP en 2018 sont extrêmement importants, alors que se dessinent les tendances mondiales actuelles en matière de protectionnisme et de libéralisation anti-commerce, ajoutant que le moment était opportun pour mener les négociations.

Il est temps de finir les négociations, a déclaré le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc, assurant que le Vietnam est prêt à trouver, avec les autres pays, des solutions créatives et flexibles.

Il a promis que le Vietnam était prêt à trouver, avec les autres pays, des solutions créatives et flexibles pour renforcer la construction du RCEP en un accord de libre-échange intégral, de haute qualité et équilibré, permettant de réduire l'écart de développement entre ses membres.

Sont impliqués les 10 pays de l’ASEAN, plus l’Australie, la Chine, l’Inde, le Japon, la République de Corée et la Nouvelle Zélande. Les participants ont adopté une déclaration commune confirmant leur volonté d’achever, en 2019, les négociations d’un accord de libre-échange moderne et complet qui profitera à chacune des parties.–VNA