Le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc (en veste foncé) s’est rendu samedi à l’hôpital Cho Ray, à Ho Chi Minh-Ville. Photo : VNA

Ho Chi Minh-Ville, 25 février (VNA) – A l’occasion de la Journée des médecins vietnamiens (27 février), le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc s’est rendu samedi 24 février à l’hôpital Cho Ray, un établissement sanitaire de premier rang dans le Sud du pays.

Le chef du gouvernement a adressé ses meilleurs vœux au contingent de médecins et de salariés du secteur de la santé dans l’ensemble du pays à l’occasion du 63e anniversaire de la Journée des Médecins vietnamiens et les a incités à continuer d’œuvrer et de faire de leur mieux pour soigner les habitants et être dignes du titre « Médecin du peuple ».

A cette occasion, Nguyen Xuan Phuc a demandé au secteur de la santé et aux services compétents de mettre en place des mesures synchrones pour améliorer les soins de la santé en faveur de la population.

Selon le docteur Nguyen Truong Son, directeur de l’hôpital, pour l’heure, son établissement, qui est établi en 1900 avec le nom initial l’Hôpital municipal de Cho Lon, recense environ 4.000 cadres, médecins et salariés et donne des soins de santé aux patients de 23 villes et provinces du Sud.

Doté des équipements médicaux modernes, l’hôpital Cho Ray ne cesse d’améliorer la qualité de ses services médicaux et la communication avec les patients pour édifier un hôpital de qualité et moderne.

Le chef du gouvernement a félicité les contributions tranquilles du contingent de médecins, des pharmaciens, des salariés de l’hôpital Cho Ray et d’autres établissements sanitaires dans l’ensemble du pays.

Il a exhorté le secteur de la santé à continuer de faire des efforts pour surmonter des difficultés, régler des faiblesses concernant la déontologie, la surcharge des hôpitaux, l’abus des antibiotiques et des analyses, la réforme administrative, la gestion des équipements médicaux et des médicaments, la sécurité dans les hôpitaux, etc.

Samedi également, le Premier ministre a rencontré le personnel de l’hôpital Tam Duc, toujours dans la mégapole du Sud.-VNA