Hanoi (VNA) – Le ministre des Ressources naturelles et de l’Environnement, Trân Hông Hà, a demandé jeudi 28 novembre d’accélérer le projet «Vietnam: Amélioration de la gouvernance foncière et de la base de données foncières» (VILG).

Le MONRE pousse le projet d’amelioration de la gouvernance fonciere hinh anh 1Le ministre des Ressources naturelles et de l’Environnement, Trân Hông Hà (debout) s’exprime lors de la conférence, le 28 novembre à Hanoi. Photo: baotainguyenmoitruong.vn

Le projet a son accord de financement approuvé par le président de la République le 23 décembre 2016, entré en vigueur en mars 2017 et mis en œuvre de 2017 à 2021, avec un budget de 180 millions de dollars, a-t-il fait savoir lors d’une conférence à mi-mandat co-organisée à Hanoi par le ministère des Ressources naturelles et de l’Environnement (MONRE) et la Banque mondiale.

L’objectif du projet consiste à améliorer l’efficacité et la transparence des services d’administration des terres dans les provinces sélectionnées au Vietnam.

Il sera réalisé grâce au développement et à la mise en œuvre du système national d’information sur les terres à usages multiples (MPLIS), un système unifié de bureaux d’enregistrement des terres et d’un système de suivi et d’évaluation de l’utilisation et de la gestion des terres, aux niveaux tant national que sous-national.

Le ministre Trân Hông Hà a pointé du doigt la lenteur de l’exécution du projet, recommandant d’en identifier les causes objectives telles que les problèmes ayant trait aux dettes publiques et privées. 

Il a également indiqué que le gouvernement désignera le développeur logiciel du projet et que les localités devraient renforcer leurs capacités, appliquer et actualiser leurs bases de données foncières. – VNA