Le Laos pourrait utiliser des ports maritimes vietnamiens pour ses imports-exports de marchandises, au lieu de ports thaïlandais qui doivent se fermer à cause de l'instabilité politique.


C'est ce qu'a indiqué mardi le président de l'Association laotienne de transport international, Prachit Sayavong, expliquant que le transport maritime laotien s'effectue au moyen de ports vietnamiens et thaïlandais, car ce pays ne dispose pas de voies d'accès à la mer.


Le gouvernement laotien coopère actuellement avec le Vietnam au développement du port de Vung Ang dans la province de Ha Tinh (Centre).


Pour l'instant, 90% des marchandises d'import-export du Laos doivent passer par la Thaïlande. Le Laos s'appuie également sur ce pays en matière du transport aérien de passagers et de fret. -AVI