Le lac de l’Ouest. Photo: VOV
Hanoï (VNA) - Parmi la centaine de lacs de toutes tailles qu’héberge Hanoi, le lac de l’Ouest est le plus grand et le plus agréable.

Le lac de l’Ouest est très facile à localiser. Situé au nord-ouest de la capitale, cet ancien bras du fleuve Rouge s’étend sur 500 hectares. Plus connu sous le nom de Hô Tây (lac de l’Ouest en français), il porte également une dizaine d’autres appellations rattachées à autant de légendes comme Xác Cáo (cadavre du renard), Kim Nguu (buffle d’or) ou Dâm Dàm (lac de brume).

Le lac ressemble à un énorme miroir sur lequel reflète les jolies couleurs de Hanoï: le violet des lilas des Indes, le rouge chatoyant des flamboyants en été ou le vert sombre du saule en hiver. Son eau change de couleur en fonction de la température. Elle est claire en demi-journée et devient grise en fin de journée. Le crépuscule est le moment idéal pour prendre des photos: le lac se couvre d’un magnifique manteau rouge.

Dès l’aube, les Hanoiens envahissent ses berges pour faire de l’exercice ou se détendent en promenant leur chien avant d’aller travailler. Les jeunes aiment se retrouver au bord du lac pour un rendez-vous galant ou pour une promenade entre amis.

«Le lac de l’Ouest me rappelle ma jeunesse. C’est ici que je donnais rendez-vous à ma petite amie. On rigolait sur les bancs au bord du lac ou dégustait des petits plats dans les gargotes aux alentours. J’ai répertorié de bonnes adresses de cafés et de petits restaurants de rue. Cet endroit me rend nostalgique!», dit Nguyên Tùng Lâm, un Hanoïen.
La pagode Tran Quoc. Photo: VNA

Le pourtour du Lac de l’Ouest abrite les pagodes et les temples les plus réputés de Hanoi. Les pagodes Trân Quôc et Kim Liên, les temples Quán Thánh et Tây Hô, par exemple, accueillent chaque jour des dizaines de milliers de touristes mais aussi des Hanoïens, comme madame Lê Nhu Loan.

«J’aime beaucoup la sérénité qui règne dans les pagodes et temples autour du lac de l’Ouest. C’est ici que je me ressource», nous dit-elle.

Les villages horticoles les plus anciens de Hanoï sont également réunis autour du lac de l’Ouest. Au moment du Têt, les Hanoïens se précipitent au village de Nhât Tân pour acheter les indispensables pêchers.

«On cultive le pêcher depuis des générations. Beaucoup de gens viennent nous voir pour acheter une plante de décoration ou tout simplement visiter le village ancien», dit Trân Thi Nga, une villageoise.

Le lac de l’Ouest est un espace de paix et de douceur hors de la bouillonnante et captivante Hanoï. -VOV/VNA