Le lac Ba Be, un site naturel incontournable du Nord-Est hinh anh 1Photo : VOV

Hanoï (VNA) - Situé dans le parc national éponyme, dans la province de Bac Kan, à environ 250 km de Hanoï, le lac de Ba Bê est classé sur la liste des 20 plus grands lacs d’eau douce du monde. Le paysage alentour est grandiose et offre une grande diversité biologique.

Ba Bê ou Slam Pé, trois lacs en dialecte, est le point de convergence des rivières Pé Lèng, Pé Lù et Pé Lầm. Niché à 150 m d’altitude, au centre du parc national de Ba Bê, le lac, long de 8km, s’étend sur environ 500 ha. Entouré d’une verdure luxuriante et d’une chaîne de montagnes karstiques abritant des grottes mystérieuses, il ressemble à une perle verte au milieu de la jungle. Le lac compte plusieurs îlots dont un nommé Bà Goa (Veuve) qui est  l’origine d’une légende locale sur la formation du lac. Le temple d’An Ma est bâti sur le plus grand îlot situé au milieu du lac.

«J’avais beaucoup entendu parler du lac de Ba Bê mais c’est la première fois que je viens. Je suis vraiment impressionnée par sa largeur, sa beauté exceptionnelle et son air pur», a partagé Nguyên Thi Ngoc Anh, une touriste hanoïenne.

C’est la deuxième fois que Dang Tuân, un autre touriste hanoïen, parcourt le lac.

«Les chemins sont bien balisés et sur place, on peut trouver des bungalows et des petits restaurants. Les minorités ethniques locales sont vraiment hospitalières. La nature ici est complètement préservée, le climat est frais. L’endroit a vraiment un charme fou», a-t-il dit.

Sur place, les minorités ethniques proposent des chambres d’hôte pour permettre aux touristes de prolonger leur séjour dans la région ou de découvrir leur vie quotidienne, leur culture et leurs spécialités culinaires.

«Ça, c’est du poisson grillé. Le poisson a été directement pêché dans le lac. Parmi nos spécialités, nous avons la courge parfumée et les crevettes fermentées. Le poulet est élevé librement dans le jardin», a souligné Nguyên Thi Hang, propriétaire du gîte Chi Hoa.

Des mini-concerts de chants folkloriques then ou de cithare tinh sont régulièrement organisés et les marchés nocturnes ravissent les touristes.

«Nous nous efforçons de diversifier nos produits touristiques. Nous avons acheté 10 pirogues pour proposer aux touristes des excursions sur le lac et nous avons créé des troupes de chants et de danses locales. Nous prévoyons de transformer certains villages du district de Ba Bê en villages culturels. Nous avons aussi travaillé avec les autorités du secteur touristique des provinces voisines comme Tuyên Quang et Cao Bang afin de créer de nouveaux circuits touristiques intéressants», a déclaré Hoàng Ngoc Thâm, président du comité de gestion de la zone touristique de Ba Bê.

La province de Bac Kan construit trois nouvelles routes. Mises en service en 2025, elles permettront de relier la ville de Bac Kan et le lac de Ba Bê en seulement une heure. Plusieurs projets d’écotourisme haut de gamme sont aussi à l’étude pour valoriser le tourisme local. -VOV/VNA

source