Séance de travail entre les dirigeants de la ville de Can Tho, une délégation de l'Institut de technologie de Kyushu (Japon) et l'Université de technologie de Ho Chi Minh-Ville. Photo: VNA

Can Tho (VNA) – Les dirigeants de la ville de Can Tho ont discuté le 14 juin avec une délégation de l'Institut de technologie de Kyushu (Japon) et l'Université de technologie de Ho Chi Minh-Ville de la coordination dans la mise en œuvre du projet sur l’agriculture intelligente et la sécurité sanitaire des aliments en utilisant l'intelligence artificielle.

Le professeur Hirofumi Tanaka de l'Institut de technologie de Kyushu a indiqué que le projet se focalisait sur la recherche des systèmes complets à propos de l'agriculture intelligente et le développement progressif de l'algorithme de l'intelligence artificielle.

Les résultats de la recherche seront transférés et appliqués dans la ville de Can Tho (delta du Mékong), la province de Tay Ninh (Sud) et la province de Lam Dong (Hauts Plateaux du Centre), a-t-il ajouté.

Le professeur associé Mai Thanh Phong, recteur de l'Université de technologie de Ho Chi Minh-Ville, a exprimé son souhait que les autorités de Can Tho aident les chercheurs à accéder au soutien financier de l'Agence japonaise de coopération internationale (JICA).

Il a proposé à la ville de Can Tho d’établir un système de serres au service de l’agriculture de hautes technologies, ajoutant que la partie japonaise et l'Université de technologie de Ho Chi Minh-Ville investiraient aux technologies et à la formation du personnel.

Appréciant la faisabilité du projet, le président du Comité populaire municipal Vo Thanh Thong a promis que sa ville créerait les conditions les plus favorables pour les scientifiques de construire un centre de recherche, d’expérience et de transfert de technologies modernes dans le secteur d’agriculture, permettant d'augmenter l’exportation des produits agricoles de Can Tho au Japon.

Via ce projet, Can Tho souhaite améliorer la qualité de ses produits agricoles phares tels que la mangue, la banane et l'orange pour répondre à la demande des marchés exigeants comme le Japon, a noté Vo Thanh Thong. –VNA