Photo d'illustration. Source: qdnd.vn

Hanoi (VNA) – L’environnement de l’investissement et des affaires au Vietnam s’est considérablement amélioré ces dernières années, gagnant 21 places depuis 2015 dans le classement du rapport annuel de la Banque mondiale sur la facilité de faire des affaires.

Selon le Comité de pilotage de la réforme administrative du gouvernement, en 2018, les ministères ont supprimé 3.345 des plus de 6.000 conditions d’investissement et d’affaires, ce qui a permis d’économiser près de 900 milliards de dôngs pour les particuliers et entreprises par an. La réforme administrative a également contribué à stimuler la croissance socio-économique du pays.

Le Vietnam a pour objectif de figurer dans le top 4 des pays de l’ASEAN en termes de climat des affaires. Occupant le 5e rang dans l’ASEAN mais le 69e rang dans le monde, le pays peut encore faire d’énormes progrès pour améliorer son classement.

La réduction des conditions d’investissement et d’affaires et des procédures administratives s’impose donc comme une impérieuse nécessité.

Récemment, le gouvernement et les localités se sont attachés à mettre en place un mécanisme du guichet unique associé à l’application des technologies de l’information et des services publics via Internet. Cependant, pour que cette mesure soit plus efficace, la coordination entre ministères,  branches et organes compétents devra se poursuivre.

En 2019, le pays prévoit d’accélérer la mise en œuvre de son plan de développement socio-économique 2016-2020, et d’en poser les bases d’une stratégie plus vigoureuse pour les dix années suivantes.

Le gouvernement a adopté deux résolutions visant à accroître la compétitivité nationale et à encourager les affaires en 2019. Les objectifs: consolider la macroéconomie, maîtriser l’inflation, accroître la croissance, augmenter les exportations, développer le marché domestique et le commerce électronique. – VNA