Hanoi (VNA) – Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a demandé jeudi 29 octobre aux autorités de redoubler d’efforts pour accélérer le décaissement des aides publiques au développement (APD), clé de la reprise dans un contexte d’évolution complexe du coronavirus à travers le monde.
 
Le chef du gouvernement demande d’accelerer le decaissement des APD hinh anh 1Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc lors de la conférence sur décaissement des aides publiques au développement, le 29 octobre. Photo : VGP

Le chef du gouvernement a ouvert une conférence nationale virtuelle sur le décaissement des APD en partageant les pertes en vies humaines et en biens des habitants des provinces du Centre durement touchées par les typhons et inondations consécutives, recommandant de ne laisser personne affamé et sans abri.

Il a ordonné aux ministères, secteurs et localités de se concentrer sur les secours des habitants sinistrés du Centre, la recherche des pêcheurs dont les bateaux ont coulé dans les eaux de Binh Dinh et Khanh Hoa, et des disparus dans des glissements de terrain à Thua Thiên-Huê et Quang Nam.

Après le passage dévastateur de Molave, la huitième tempête au Vietnam en cette année, Molave a frappé le Centre du pays en quelques jours, provoquant de nouvelles scènes de désolation. Une dizaine de personnes ont été tuées, 26 autres sont portées disparus en pleine mer, plus de 50 personnes ont été ensevelis par un glissement de terrain survenu mercredi 28 octobre à environ 20h00 dans la commune de Trà Leng, district de Nam Trà My, province de Quang Nam.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a également invité les localités dans l’ensemble du pays à continuer à accélérer le décaissement des capitaux d’investissement publics qui a atteint seulement plus de 60% du plan prévu et celui des APD, moins de 30%.

Les emprunts étrangers se sont chiffrés à environ 60.000 milliards de dôngs, dont près de 40.000 milliards de dôngs destinés aux localités, mais seulement 30% sont décaissés jusqu’à présent.

Soulignant, l’APD est une ressource importante pour le développement du pays, il a demandé aux ministères et secteurs à continuer à perfectionner le cadre juridique concerné ; aux ministères du Plan et de l’Investissement, et des Finances de travailler à un itinéraire plus favorable et harmonieux et à l’élaboration d’un plan quinquennal d’APD. – VNA