Vols annulés, évacuations d'urgence des populations des régions menacées, écoles provisoirement fermées... D'intenses préparatifs ont été et sont en cours pour faire face à la tempête tropicale Ketsana qui pourrait débarquer dans les provinces du Centre dès cette nuit.


Mardi à 10h00, l'oeil de la tempête se trouvait à quelque 160 km des côtes de Quang Tri, Quang Nam, Thua Thiên-Huê, avec des vents soufflant entre 118 et 149 km/h. La mer est très agitée. Les transports sont perturbés, que ce soit dans l'air, sur terre ou sur mer.


La compagnie nationale Vietnam Airlines a annoncé hier l'annulation jusqu'à demain de tous ses vols en provenance de Hanoi et Hô Chi Minh-Ville à destination de Da Nang et Huê. Seraient modifiés également les vols à destination des provinces du Centre qui pourraient être frappées par Ketsana. Des milliers de passagers seront concernés, 10 vols quotidiens desservant l'aéroport de Dà Nang, 6 vols celui de Phu Bai (Huê).


Selon les services météo, Ketsana est une tempête violente qui pourrait toucher de plein fouet le Centre. De fait, l'incertitude plane quant à une éventuelle reprise du trafic aérien. Pour de plus amples informations, les passagers sont priés de contacter les agences de la compagnie.


Quand la tempête sera passée, Vietnam Airlines augmentera la fréquence des vols vers les destinations mentionnées plus haut pour faire face à la demande des passagers. Les liaisons entre Hanoi et Hô Chi Minh-Ville et les vols internationaux du transporteur national sont en revanche maintenus.


Soucieux du sort des pêcheurs vietnamiens opérant au large, le ministère des Affaires étrangères a envoyé hier à l'ambassade de Chine à Hanoi une note lui demandant de leur faciliter la fuite de la tempête et l'accostage.


Les missions spéciales de divers ministères (Défense, Agriculture et Développement rural) sont déjà sur place pour coordonner les opérations d'évacuation et de sauvetage.


Deux PC avancés sont installés, l'un à Thua Thiên-Huê pour faire face aux éventuels ravages engendrés par la tempête, et l'autre à Dà Nang pour le sauvetage.


Le vice-Premier ministre Hoang Trung Hai est à Thua Thiên-Huê depuis lundi pour diriger personnellement les opérations. D'importants moyens matériels (bateaux, canots, vedettes...) sont mobilisés pour faire face aux pluies, crues et vents dévastateurs. Il a donné aux autorités de Quang Binh instruction pour évacuer avant minuit plus de 17.000 personnes des régions inondables. A Thua Thiên-Huê, quelque 54.000 personnes ont été évacuées en lieux sûrs.


L'ordre est venu du gouvernement d'interdire les bateaux d'aller au large, de diriger les autres vers les refuges, d'évacuer les populations en lieux sûrs avant 24h00 d'hier au plus tard, de prévenir des dotations de médicaments et de vivres pour les régions facilement isolables par les eaux de crues.


Les cours d'eau dans les provinces comprises entre Quang Binh et Quang Ngai ont grossi et de fortes crues ne sont pas exclues. Les autorités de Quang Nam et Quang Ngai ont annulé depuis lundi toutes les réunions pour envoyer des cadres dans les régions menacées. Les militaires de la garnison et les forces de police sont sur le qui-vive. Les militaires ont transféré quelque 20.000 personnes en lieux sûrs à Da Nang.


A partir d'aujourd'hui, les écoles sont fermées à Quang Tri, Thua Thiên-Huê, Dà Nang, Quang Nam ce, jusqu'à nouvel ordre.


Demain, Ketsana pourrait frapper la région comprise entre la province de Hà Tinh et celle de Quang Nam. Tout en perdant un peu de son intensité, elle devrait traverser le Centre du Vietnam pour s'approcher de la région frontalière Vietnam-Laos, toujours avec des vents violents soufflant à 89-117 km/h. -AVI