Hanoï, 23 janvier (VNA) - Le Premier ministre chinois Li Keqiang s’est entretenu mardi 22 janvier à Pékin avec son homologue cambodgien Samdech Techo Hun Sen, selon l'agence de presse Xinhua.

Le Premier ministre chinois Li Keqiang (à droite) s'entretient avec le Premier ministre cambodgien Samdech Techo Hun Sen à Pékin, en Chine. Photo: Xinhua

Lors de cet entretien, M. Li s’est engagé à porter les relations d’amitié avec le Cambodge à une nouvelle hauteur, à intensifier la communication et la coordination dans le cadre de la coopération Chine-ASEAN et de la coopération Lancang-Mékong.

Les compagnies chinoises recevront une aide pour participer à la construction d'infrastructures au Cambodge dans des domaines tels que la capacité de production, le transport et l'électricité, a-t-il déclaré.

Pour sa part, le Premier ministre Hun Sen a déclaré que le Cambodge travaillerait avec la Chine pour consolider leur amitié, approfondir la coopération dans les infrastructures, la capacité de production, l'économie et le commerce, l'agriculture, ainsi que pour étendre les échanges populaires et renforcer la coopération dans les affaires internationales et régionales.

A l’issue de leur entretien, les deux dirigeants ont assisté à la signature d'une série de documents de coopération. Les deux parties publieront également une déclaration commune le 23 janvier.

Le même jour, Li Zhanshu, président du Comité permanent de l’Assemblée populaire nationale, et Wang Yang, président du Comité national de la Conférence consultative politique du peuple chinois, ont rencontré le Premier ministre Hun Sen.

Le Forum de promotion du commerce et de l'investissement Chine-Cambodge 2019 a été organisé mardi 22 janvier à Pékin dans le cadre de la visite de quatre jours du Premier ministre Hun Sen, visant à explorer les moyens de renforcer les relations économiques, commerciales et d'investissement entre les deux pays.

Le Premier ministre Hun Sen a révélé que la Chine avait accepté de fournir 4 milliards de yuan chinois (environ 588 millions de dollars) à son pays, dans le cadre d'un fonds d'assistance triennal.

Lors de l’entretien le 21 janvier avec le Secrétaire général du Comité central du Parti communiste chinois et président Xi Jinping, les deux pays ont convenu de porter leur commerce bilatéral à 10 milliards de dollars d'ici 2023, a déclaré Hun Sen, ajoutant que le dirigeant chinois avait également promis d'acheter 400.000 tonnes de riz à Cambodge en 2019 et inciter davantage d’entreprises chinoises à investir dans le pays. -VNA