Hanoi (VNA) - Le 34e Forum ASEAN-Japon s’est tenu lundi 3 juin à Hanoi sous la présidence du vice-ministre vietnamien des Affaires étrangères Nguyên Quôc Dung et de son homologue japonais Takeo Mori.
 
Les chefs de délégation au 34e Forum ASEAN-Japon. Photo: VNA

Lors du forum annuel, les délégués ont souligné l’importance du partenariat stratégique entre l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN) et le Japon.

La coopération intégrale entre les deux parties s’est fortement développée ces dernières années, contribuant de manière significative à la paix, à la sécurité et à la stabilité dans la région, ont-ils déclaré.

Les pays membres de l’ASEAN ont salué la participation active du Japon aux efforts visant à promouvoir le dialogue et la coopération et à construire la confiance régionale, par le biais de forums organisés par l’ASEAN comme ASEAN 3, le Sommet de Asie de l’Est, le Forum régional de l’ASEAN, la Réunion élargie des ministres de la Défense de l’ASEAN et le Forum maritime élargi de l’ASEAN.

Ils ont remercié le Japon pour son soutien au rôle central et à la solidarité de l’ASEAN et pour sa contribution à la consolidation d’une architecture régionale ouverte, transparente, inclusive et régie par des règles.

Les délégués ont reconnu la dynamique des liens économiques, commerciaux et d’investissement entre les deux parties.

Le Japon reste le principal partenaire commercial de l’ASEAN avec 219 milliards de dollars d’échanges commerciaux et 13,2 milliards de dollars d’investissements directs japonais, soit le deuxième investisseur étranger de la région.

Les pays se sont félicités de la signature du premier protocole d’amendement de l’accord de partenariat économique intégral entre l’ASEAN et le Japon, qui vise à renforcer les liens en matière de commerce et d’investissement entre les deux parties.

Les pays membres de l’ASEAN ont remercié le Japon d’avoir aidé le bloc régional à promouvoir la connectivité et à réduire l’écart de développement s’orientant vers les personnes.

Les deux parties ont convenu de poursuivre efficacement la réalisation du Plan de mise en œuvre de la Déclaration de vision sur l’amitié et la coopération entre l’ASEAN et le Japon, de renforcer la connectivité régionale, de développer des ressources humaines de haute qualité et d’élargir les échanges culturels et populaires.

Ils ont consenti à la conclusion prochaine des négociations du Partenariat économique global régional (RCEP) en 2019.

S’agissant des questions régionales et internationales, ils ont évoqué les progrès récents réalisés dans la péninsule coréenne et les résultats des sommets entre les États-Unis et la République populaire démocratique de Corée à Singapour et à Hanoi.

Les délégués ont exprimé leur soutien à la paix, à la stabilité et à la dénucléarisation dans la péninsule coréenne, et ont appelé les parties concernées à continuer de traiter leurs différences dans un esprit de dialogue et de coopération et à mettre en œuvre de manière sérieuse et efficace les engagements visant à mener à bien la dénucléarisation dans la péninsule.

Le forum a également abordé l’avancement des négociations en vue de l’élaboration d’un Code de conduite en Mer Orientale (COC) entre l’ASEAN et la Chine.

Ils ont partagé l’opinion selon laquelle les tentatives unilatérales de changement du statu quo et de militarisation en Mer Orientale ont suscité l’inquiétude, érodé la confiance et sérieusement affecté la sécurité et la stabilité dans la région.

Les pays ont réitéré l’importance de maintenir la paix, la sécurité et la liberté de navigation et de survol en Mer Orientale, de faire preuve de retenue, de ne pas utiliser ou de menacer de recourir à la force, de s’abstenir d’actes susceptibles de complexifier la situation, de régler pacifiquement les différends conformément au droit international et à la Convention de l’ONU sur le droit de la mer de 1982.

Les revendications de souveraineté devraient être fondées sur le droit international, ont-ils déclaré, soulignant la nécessité de concrétiser sérieusement et intégralement la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC) et de mettre en place un COC effectif et efficace.

Le vice-ministre vietnamien des Affaires étrangères Nguyên Quôc Dung a félicité le Japon pour ses contributions à la paix, à la sécurité et au développement dans la région, et a convenu que les deux parties devraient renforcer leur coopération dans les domaines d’intérêt commun.

Ces derniers comprennent la coopération et la sécurité maritimes, la connectivité, le développement durable, la réduction de l’écart de développement, la jeunesse et l’interaction populaire, la lutte contre les catastrophes naturelles et les changements climatiques et les soins de santé publics.

Le Vietnam, en tant que coordonnateur des relations entre l’ASEAN et le Japon, travaillera en étroite collaboration avec le Japon et les pays membres de l’ASEAN afin de faire progresser le partenariat stratégique entre l’ASEAN et le Japon de manière globale, en tenant compte des intérêts des deux parties ainsi que de la région et du monde, a-t-il encore indiqué. –VNA