Le 2e Forum mondial de la langue française se tiendra à Liège

Le 2e Forum mondial de la langue française ayant pour thème “La Francophonie créative” se tiendra du 20 au 23 juillet 2015 à Liège, en Belgique, ont annoncé Abdou Diouf, Secrétaire général de la Francophonie et Rudy Demotte, Ministre-Président de la Fédération Wallonie-Bruxelles lors d’une conférence de presse tenue le 25 mars à Paris.
Le 2e Forum mondial de la langue française ayant pour thème “La Francophonie créative” se tiendra du 20 au 23 juillet 2015 à Liège, en Belgique, ont annoncé Abdou Diouf, Secrétaire général de la Francophonie et Rudy Demotte, Ministre-Président de la Fédération Wallonie-Bruxelles lors d’une conférence de presse tenue le 25 mars à Paris.

Cette manifestation s’inscrit dans la continuité des constats et des témoignages du 1er Forum mondial de la langue française tenue en juillet 2012 à Québec (Canada). Ce dernier a mis l’accent sur quatre grands thématiques : “Economie, travail et formation” ; “Diversité linguistique” ; “Références culturelles” ; “Univers numérique” et attiré plus de 1.000 participants de 94 pays du monde.

Lors de la 2e édition à Liège, le forum approfondira les questions liées à la thématique “Economie, travail et formation” à travers “la Francophonie créative”. Il s’adressera tout particulièrement aux jeunes de 18 à 35 ans, de tous horizons géographiques, de secteurs aussi divers que l’économie, la culture, le social, l’éducation, la santé, l’environnement. Les profils les plus divers sont concernés : entrepreneurs, créateurs, innovateurs…, pourvu qu’ils créent en français et agissent dans le respect de la diversité culturelle et linguistique et de l’égalité hommes/femmes, selon les valeurs de la solidarité.

Dans son discours, le Secrétaire général de la Francophonie a estimé qu'en parallèle aux sommets bisannuels qui réunissent les chefs d’Etat et de gouvernements des pays ayant le français en partage, l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) a créé en 2012 le Forum mondial de la langue française, un nouveau type d’événement donnant lieu à un espace de dialogue et d’expression en langue française pour tous les francophones dans le monde.

“A travers ce forum, la Francophonie veut céder la parole aux usagers de la langue, et se mettre à l’écoute de celles et de ceux qui la parlent, et particulièrement des jeunes, qui construisent son avenir. Ainsi, nous avons créé la Francophonie citoyenne, la Francophonie populaire, en y faisant une place belle à la jeunesse ”, a-t-il précisé.

Abdou Diouf a salué avec enthousiasme l’offre de la Fédération de Wallonie-Bruxelles d’accueillir la 2e édition du Forum mondial de la langue française, en considérant ce geste comme un “nouveau témoignage de l’engagement indéfectible” pour la Francophonie. Et d’ajouter : “Du 20 au 23 juillet 2015, Liège deviendra le théâtre d’une manifestation populaire mettant en scène celles et ceux qui imaginent, parlent, étudient, inventent et créent en français ; le lieu d’expression libre pour ceux qui aiment la langue française, quelle que soit leur origine, leur statut, leur âge ou leur domaine d’activité”.

Il a aussi souligné que le point culminant de cette manifestation aura été de créer un mouvement de solidarité et de partage autour de la langue française, de faire vivre et revivre l’espoir, de soulever les passions et de susciter les enthousiasmes. “Le Forum mondial sera le laboratoire d’innovations et de créations. C’est à Liège, en juillet 2015, que convergeront des francophones et francophiles de tous les continents, des jeunes pleins de potentialités créatives qui sauront nous surprendre et nous inspirer”, a-t-il constaté.

Pour sa part, le Ministre-Président de la Fédération Wallonie-Bruxelles a exprimé sa fierté lorsque Liège a été désignée pour accueillir cet événement important. Selon lui, Liège est une ville millénaire mais tournée vers l’avenir. Située au cœur de l’Europe, elle est un carrefour de cultures et forte d'une économie orientée vers la créativité. Ainsi, elle réunit toutes les conditions requises pour faire du forum une grande fête des francophones dans le monde.

Il a informé que la Fédération Wallonie-Bruxelles, dans le cadre de la Belgique fédérale, était très active au sein de la Francophonie. Ses compétences s’exercent dans de nombreuses matières telles que l’enseignement, la culture, l’audiovisuel ou la jeunesse et se prolongent à un niveau international. Depuis plusieurs années, la Fédération Wallonie-Bruxelles a accordé de l’importance à la créativité et l’innovation, les considérant comme vecteurs du développement durable et de l’emploi. Par l'intermédiaire de ce forum, elle veut mettre à la disposition des jeunes son expertise en matière de créativité et de développement.

Lors de la conférence de presse, l’Administrateur de l’OIF, Clément Duhaime, et le Commissaire général du Forum, Philippe Suinen, ont répondu aux questions des journalistes. Selon eux, “La Francophonie créative” est une approche novatrice : la langue française, au service de la créativité, est un facteur de réussite individuelle et de développement durable des sociétés, s’inscrivant dans la stratégie économique de la Francophonie. Les deux orateurs ont annoncé que les activités culturelles organisées dans le cadre du forum revêtiront un caractère festif. -VNA

Voir plus