Hanoi (VNA) – Un atelier sur l’élaboration du cadre de résultats du plan de travail 2016-2020 de la Commission de promotion et de protection des droits de la femme et de l’enfant de l’ASEAN (ACWC) s’est ouvert jeudi 18 octobre à Hanoi, en présence de 20 représentants des droits des femmes et des enfants de 10 pays membres de l’ASEAN.
 
Vue de l’atelier sur l’élaboration du cadre de résultats du plan de travail 2016-2020 de la Commission de promotion et de protection des droits de la femme et de l’enfant de l’ASEAN. Photo : baomoi 
L’événement, organisé par le ministère vietnamien du Travail, des Invalides et des Affaires sociales, le secrétariat de l’ASEAN, l’ONU Femmes et l’UNICEF, fait partie des activités en marge de la 3e réunion ministérielle de l’ASEAN sur les femmes qui s’est tenue au Vietnam.

Sri Danti Anwar, présidente de la Commission, a déclaré que, depuis sa création, la Commission s’employait activement à réaliser les objectifs concernant les femmes et les enfants énoncés dans la Charte de l’ASEAN, la Feuille de route pour une Communauté de l’ASEAN et les autres documents du bloc régional.

Le plan de travail 2016-2020 de l’ACWC se concentre sur l’amélioration de la capacité institutionnelle de la Commission, l’élimination de la violence et de la traite des femmes et des enfants, la promotion des droits des enfants à participer à toutes les affaires qui les concernent, la promotion et la protection des droits des femmes et des enfants handicapés.

Il se focalise également sur le système de protection de l’enfance, le droit à la petite enfance et à une éducation de qualité, la promotion de la mise en œuvre des instruments internationaux, de l’ASEAN et d’autres instruments relatifs aux droits des femmes et des enfants, et les impacts sociaux des changements climatiques sur les femmes et les enfants.

Parmi les autres priorités figurent l’égalité des sexes dans l’éducation en termes de manuels, de programmes d’études et d’égalité d’accès, le renforcement des droits économiques des femmes en ce qui concerne la féminisation de la pauvreté et les droits des femmes à la terre et à la propriété, la santé physique et mentale des adolescents, la perspective de genre dans les politiques, stratégies et programmes pour les travailleurs migrants, l’intégration de la dimension de genre, le mariage précoce, et la participation des femmes à la vie politique et à la prise de décision, à la gouvernance et à la démocratie.

En septembre 2018, 11 initiatives et projets de l’ACWC ont été achevés, quatre autres étaient en cours de réalisation et 25 autres en cours d’élaboration.

Lors de l’atelier, les participants ont évalué le plan de travail de la Commission, en mettant l’accent sur les points forts et les défis de la mise en œuvre du projet, ainsi que sur les solutions à ces problèmes. Ils ont également précisé les résultats attendus lors de la mise en œuvre du plan de travail de l’ACWC 2016-2020 et mis en place un cadre d’évaluation de sa mise en œuvre.

L’atelier durera jusqu’au 19 octobre. Ses résultats seront communiqués à la 17e réunion de la Commission, qui se tiendra le lendemain à Hanoi. – VNA