Hanoi (VNA) – Le ministre de l’Information et de la Communication, Nguyên Manh Hung, a plaidé jeudi 23 mai à Hanoi en faveur de la mise en place du paiement par téléphone, également appelé le "mobile money", dans le courant de cette année.
 
Le ministre de l’Information et de la Communication, Nguyên Manh Hung, prend la parole lors du colloque, le 23 mai à Hanoi. Photo : tuoitre.vn

À la fin 2018, le monde comptait 90 pays acceptant l’argent mobile, avec près de 900 millions d’utilisateurs et 1,3 milliard de dollars de transactions par jour, affichant une  croissance annuelle de 20%, chiffre qui s’élevait à 31% en Asie. Dans de nombreux pays, le nombre d’utilisateurs représentait plus de 50% de leur populatation, a-t-il fait savoir.

Il n’y a aucune raison pour que le Vietnam ne puisse pas l’adopter cette année, a déclaré le ministre à un colloque international sur l’introduction de l’argent mobile pour promouvoir l’inclusion financière.

Selon le ministre Nguyên Manh Hung, bien que l’on parle beaucoup de commerce électronique, d’entrepreneuriat et d’innovation, mais a oublié de mentionner l’un des fondements les plus importants pour les promouvoir qu’est la plate-forme de paiement.

Au Vietnam, le nombre de personnes utilisant des cartes de crédit reste faible, mais la densité d’abonnés mobiles est supérieure à 100% alors que 99% des transactions d’une valeur unitaire de moins de 100.000 dôngs s’effectuent en liquide.

L’argent mobile constituera donc une solution énergique pour promouvoir le paiement sans numéraire, a-t-il déclaré.

L’argent mobile qui pourrait transformer notre façon d’acheter des biens et des services, désigne l’ensemble des transactions et services financiers accessibles grâce à un appareil mobile, par exemple un téléphone portable ou une tablette. 

Selon Wikipédia, en 2018, il est prévu que le marché mondial pour tous les types de paiements mobiles dépasse 4.574 milliards de dollars d’ici 2023. Le système de paiement mobile devrait grandir de 33,3 % d’ici 2023. 

L’Asie-Pacifique a généré le plus de revenu dans ce marché grâce à l’augmentation du nombre de jeunes, qui ont une plus grande présence sur les médias sociaux, et une croissance du «m-commerce». – VNA