Ben Tre (VNA) – Un séminaire placé sur le thème « Application de la nanotechnologie dans l’agriculture » a eu lieu le 7 mai à Ben Tre, au Sud.

Ce séminaire a été organisé par l'Institut de nanotechnologie de  l’Université nationale de Ho Chi Minh-Ville,  en coopération avec l’Université de Kyushu (Japon) et le Service de l’agriculture et du développement rural de la province de Ben Tre.

Les délégués inspectent un modèle du système d’observation d’alerte d'intrusion d'eau salée. Photo : VNA

S’exprimant à cette occasion, le vice-président du Comité populaire provincial, Nguyen Huu Lap, a déclaré qu’à cause du changement climatique, de la forte salinisation, de la pollution de l’eau, de l’augmentation des résidus dans l’élevage et l’aquaculture, il faut accélérer l’application des avancées scientifiques et techniques dans la production. Cette dernière réduit les impacts sur l’environnement et fait augmenter les rendements, la qualité et l’efficacité de la production. Il a souhaité que ledit institut continue de coopérer avec les services et branches à Ben Tre pour faire appliquer les progrès techniques et scientifiques dans l’agriculture.

D’après le Docteur Yusuke Shiratori, de l’Université de Kyushu, l’aquaculture dans le delta du Mékong engendre chaque année un important volume de résidus causant des impacts sur l’environnement. L’application de nouvelles technologies dans le traitement des résidus de l’aquaculture et leur transformation en énergie contribuerait à réduire ces impacts et assurer un développement durable dans la région.

En 2015, la province de Ben Tre a déployé un projet de traitement des résidus dans la crevetticulture pour les transformer en énergie. Dans les temps à venir, l’Institut de nanotechnologie va multiplier ce modèle au sein des élevages de  Ben Tre et d'autres villes et provinces du delta du Mékong. -VNA