Photo : VNA

 

Ho Chi Minh-Ville, 18 août (VNA) – Le terrorisme est une question sérieuse qui nécessite une coopération active dans la région de l'APEC, a déclaré James Nachipo, président du Groupe de travail de la lutte anti-terroriste de l’APEC (CTWG), lors d’une interview accordée au correspondant de l’Agence Vietnamienne d’Information (VNA), en marge de la réunion de ce groupe qui se  déroule à Ho Chi Minh-Ville du 18 au 19 août.

James Nachipo a informé qu'au cours de la réunion, 49 délégués des économies membres de l'APEC ont réfléchi sur le plan stratégique du groupe, qui sera expiré cette année et a élaboré un nouveau plan stratégique pour la période 2018-2020, axé sur le terrorisme aérien.

Le groupe élabore également un autre plan qui vise le financement pour la lutte  contre le terrorisme, le mouvement des terroristes et des combattants étrangers, la sécurité et le commerce, et l'infrastructure de sécurité, a-t-il déclaré.

Le plan pour 2018 sera également fait pour identifier le nombre de projets et d'activités qui seront pris par les économies membres cette année pour soutenir le groupe, a ajouté M. James Nachipo.

Lors de la séance de travail du 18 août, le groupe a discuté de la première rédaction de Déclaration des dirigeants de l'APEC 2017 sur la lutte contre le terrorisme présenté par son président James Nachipo, selon laquelle les économies de l'APEC ont noté avec préoccupation la menace croissante du terrorisme dans la région.

Les économies membres de l’APEC s'engagent à lutter contre la propagation du terrorisme, y compris l'utilisation de l'Internet et des médias sociaux à des fins terroristes, ainsi que des actes de justification publique du terrorisme destinés à inciter des actes terroristes.

Pour renforcer la synergie des efforts mondiaux de lutte contre le terrorisme, l'APEC renforcera sa coopération avec les grandes organisations internationales telles que l'ONU et le Groupe d'action financière.

Les économies de l'APEC continueront à prendre des mesures coordonnées, à échanger des informations et à partager les meilleures pratiques pour répondre efficacement aux défis terroristes dans la région. –VNA