Lancement de l’axe national des documents administratifs.

Hanoi, 12 mars (VNA) - Le bureau  gouvernemental a tenu une cérémonie à Hanoi le 12 mars pour le lancement de l’axe national des documents administratifs, une avancée vers un gouvernement et une économie numériques.

Le 12 juillet 2018, le Premier ministre a pris une décision numérotée 28/2018/QD-TTg sur l’envoi et la réception des documents en ligne entre les organes du système administratif du pays. Il s’agit de l’une des premières démarches du processus de transition numérique vers un e-gouvernement qui permettra aux citoyens et aux entreprises d’accomplir des formalités administratives sans nécessité d’aller aux sièges des organes concernés.

Observant cette décision du Premier ministre, depuis août 2018, le bureau gouvernemental a travaillé avec le groupe de la poste et des télécommunications du Vietnam (VNPT) pour étudier et sélectionner des technologies pour concevoir cet « axe » et expérimenter la connexion de ministères et organes locaux.

Selon le ministre Mai Tien Dung, président du bureau gouvernemental, en janvier 2019, cet « axe » a été mis en service à titre expérimental, impliquant 95 organes, dont 31 ministères et organes ministériels, les 63 villes et provinces du pays, et le bureau du Comité central du Parti.

Du 19 janvier au 8 mars, plus de 47.000 documents ont été envoyés ou reçus à travers l’ « axe ».

Selon le ministre Mai Tien Dung, le bureau gouvernemental accorde une attention particulière à la sécurité de l’information. Il a travaillé avec les ministères de la Sécurité publique, de l’Information et de la Communication pour effectuer des examens et évaluer la sécurité de l’ « axe national des documents administratifs ».

Selon une estimation préliminaire, l’axe permettra d'économiser plus de 1 200 milliards de dongs (52,17 millions d’USD) chaque année, après soustraction des coûts facturés par le groupe de la poste et des télécommunications du Vietnam.

 S'exprimant lors de l'événement, le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a déclaré que le lancement de l’axe constituait une avancée importante dans l'envoi et la réception de documents du niveau central au niveau local, permettant ainsi de mieux servir la population et les entreprises.

Il a été demandé aux ministères, aux agences et aux localités de continuer à compléter les bases de données nationales sur la population, les assurances, les finances, l'enregistrement des entreprises, les terres nationales, l'enregistrement électronique des ménages et les données spécialisées, qui seront connectées à l’axe pendant la période 2020-2025, tout en assurant une sécurité absolue de l'information et de la cybersécurité.

Il a également demandé aux agences concernées de créer un cadre juridique complet pour l'envoi et la réception de documents électroniques sur l’axe, ainsi que pour la connexion et le partage de données entre agences gouvernementales.

Le Premier ministre a également ordonné aux organes compétents d’élaborer un arrêté sur la connexion, le partage de données, la protection de l’information et le stockage de dossiers en ligne. -VNA