Un débat du Conseil de sécurité de l'ONU. Photo: Internet

 

Hanoi (VNA) - L'ambassadeur Cheikh Niang, chef de la Mission permanente du Sénégal auprès des Nations Unies, a exprimé l'espoir que, si le Vietnam était élu membre non permanent du Conseil de sécurité des Nations Unies, il jouerait un rôle important dans la résolution des problèmes liés à l'Afrique.

Lors d’une interview accordée à l’Agence vietnamienne d’Information (VNA) à la veille des élections de cinq membres non permanents du Conseil de sécurité de l’ONU, prévues le 7 juin à New York, Cheikh Niang a indiqué que 80% des sujets abordés au sein de cet organe étaient liés à l’Afrique.

Il a évalué qu'après avoir occupé un poste similaire pour le mandat 2008-2009, le Vietnam avait acquis une riche expérience, en ajoutant que ce n'était pas un hasard si le pays était le seul candidat du groupe Asie-Pacifique pour les élections du 7 juin.

Le Vietnam poursuit une politique de paix et joue un rôle important dans la région. Face aux tensions et aux désaccords régionaux, il agit toujours de manière responsable et non agressive, a-t-il expliqué.

À cette occasion, l'ambassadeur a partagé les expériences du Sénégal, qui a été élu membre non permanent du Conseil de sécurité de l’ONU pour le mandat 2016-2017 avec un fort consensus.

Il a affirmé que son pays avait promu une campagne axée sur les questions de paix et de sécurité, ajoutant qu'un membre non permanent devrait être l'intermédiaire dans le traitement des problèmes entre États.

Il a aussi souligné l'importance des échanges de vues pour trouver des points communs dans la résolution des problèmes et créer un espace pour que les nations travaillent ensemble. - VNA