Hanoi, 10 mai (VNA) – Le Département de gestion des travailleurs étrangers du ministère du Travail, des Invalides et des Affaires sociales a tenu, le 9 mai à Hanoï, un point presse pour lancer le Programme de sélection d'aides-soignants pour aller travailler en Allemagne (première session).

Les aides-soignants vietnamiens ont l’occasion d'étudier et de travailler dans des établissements modernes en Allemagne.

Ce programme entre dans le cadre de la Convention de coopération du projet de tripartie d’intérêt commun de la période 2019-2022, conclu entre le Département de gestion des travailleurs étrangers du ministère du Travail, des Invalides de guerre et des Affaires sociales, et l’Agence allemande pour la coopération internationale (GIZ).

Selon le programme, 230 candidats de 20 à 26 ans  sélectionnés pour participer d’abord à un cours intensif d’allemand, dans le but d’obtenir le certificat de langue de niveau B2.

Il s'agit de diplômés ou d'étudiants de deuxième année des écoles secondaires spécialisées dans la formation d'aides-soignants.

Les candidats bénéficieront pendant ce laps de temps d’un logement et de trois repas par jour gratuits. Ils devront en revanche s’acquitter des frais pour les cours d’allemand, pour un montant mensuel de 1,8 million de dôngs.

Pour les heureux élus qui auront réussi à obtenir le précieux sésame linguistique, ils pourront poursuivre dès lors leurs études en Allemagne, et ce pendant trois ans. Le billet d’avion, les frais de visa et l’examen médical seront pris en charge par les organismes allemands. 

En Allemagne, les étudiants vietnamiens participeront à une formation professionnelle de trois ans et bénéficieront d'une bourse mensuelle de 1.050 à 1.300 euros. Après leurs diplômes, les étudiants seront autorisés à demeurer en Allemagne pour pratiquer leur métier d'aide-soignant. -VNA