Hanoi (VNA) – Le Comité des affaires politiques de l’Assemblée interparlementaire de l’ASEAN (AIPA) a adopté mardi 24 août quatre projets de résolutions, appelant à renforcer la coopération et à perfectionner le cadre légal sur la cybersécurité.

L’AIPA veut renforcer les liens et peaufiner le cadre legal sur la cybersecurite hinh anh 1Le président de la Commission des relations extérieures de l’Assemblée nationale du Vietnam, Vu Hai Hà lors de la réunion du Comité des affaires politiques de l’AIPA. Photo : VNA


Réunis par visioconférence dans le cadre de la 42e Assemblée générale de l’AIPA (AIPA 42), les délégués ont adopté le Rapport de la 12e réunion du Groupe consultatif de l’AIPA (AIPA Caucus 12) qui sera soumis à la deuxième session plénière de la 42e Assemblée générale de l’AIPA.

D’autres projets de résolutions portent sur le renforcement de la cybersécurité et la protection de données vers un cyberespace résilient dans l’ASEAN, la promotion de la sécurité humaine dans l’inclusion numérique pour l’ASEAN, et le renforcement de la diplomatie parlementaire vers la Communauté de l’ASEAN.

La délégation du Vietnam, conduite par le président de la Commission des relations extérieures de l’Assemblée nationale du Vietnam, Vu Hai Hà, s’est exprimée sur plusieurs contenus de la coopération en matière de cybersécurité et de protection de données, de promotion de la diplomatie parlementaire et du renforcement de la coopération entre AIPA-ASEAN dans ce domaine.

Elle a également demandé aux parlements membres de l’AIPA de promouvoir le partage d’informations et d’expériences sur la prévention et le contrôle du Covid-19, ainsi que d’autres solutions de relance économique après la pandémie.

L’AIPA veut renforcer les liens et peaufiner le cadre legal sur la cybersecurite hinh anh 2La délégation du Vietnam à la réunion du Comité des affaires politiques de l’AIPA. Photo : VNA

Dans le même temps, la délégation du Vietnam a souligné le rôle des parlements dans l’internalisation des engagements internationaux des pays membres à l’échelle régionale et mondiale, et la surveillance de la mise en œuvre des obligations et engagements dans le cadre des traités internationaux.

Les parlements des pays membres devraient jouer un rôle actif dans l’examen, la promulgation, l’amendement et le complément de documents juridiques liés au renforcement de la compréhension, de la confiance et de la coopération entre les pays sur la base de l’égalité, du respect des droits et intérêts légitimes de chacun, du droit international dont la Convention des Nations unies sur le droit de la mer de 1982 et les Chartes des Nations unies et de l’ASEAN, contribuant au maintien de la paix, de la stabilité, de la sécurité et à la promotion du développement.

La délégation du Vietnam a estimé que la diplomatie parlementaire devrait contribuer à promouvoir la diplomatie entre les nations et les peuples, et en même temps à soutenir les gouvernements des pays de l’ASEAN pour promouvoir l’intégration régionale et construire une Communauté de l’ASEAN respectueuse des règles, axée et centrée sur les personnes, et à relever ensemble les défis planétaires tels que la pandémie de Covid-19. – VNA