Hanoi (VNA) - Une bonne centaine d’entreprises vietnamiennes et japonaises opérant dans le secteur agricole se sont renseignées lors d’une réunion d’affaires tenue le 12 septembre à Hanoi sur les possibilités de coopération commerciale et d’élargissement de marchés.
 
Vue de la réunion d'affaires. Photo: congthuong.vn

 La directrice de la SARL de commerce et de services agricoles An Dô, Trinh Tu Anh, a espéré lors de cet événement organisé par le bureau de représentation de l’Organisation japonaise du commerce extérieur (JETRO) trouver un distributeur japonais pour ses produits à base de thé.
 
Le président du conseil d’administration de la compagnie par actions de développement agricole de Bac Giang, Nguyên Xuân An, a fait savoir que son entreprise compte coopérer avec des entreprises japonaises pour mieux vendre ses produits - légumes, fruits et essence de menthe.

Avec 27 millions d’hectares consacrés à la culture et à l’élevage et plus de 80% de la population engagée dans les activités agricoles et de production, le Vietnam dispose de nombreux avantages et potentiels pour développer une agriculture de haute technologie.

Cependant, ces avantages ne sont pas pleinement valorisés, a estimé le représentant de JETRO, ajoutant que le Japon n’est pas riche en ressources naturelles mais possède une agriculture moderne, d’où l’intérêt de nouer des liens et d’acquérir des expériences japonaises.

Selon les chiffres de l’organe des relations commerciales du Vietnam au Japon, le commerce de produits agricoles, sylvicoles et aquatiques entre les deux pays a atteint 3,115 milliards de dollars en 2017, soit 11% de la valeur des échanges commerciaux bilatéraux. – VNA