Bangkok (VNA) – La Thaïlande a temporairement suspendu les importations de crevettes indiennes en raison des préoccupations liées aux risques de l’introduction du virus de la myonécrose infectieuse (IMNV) dans le royaume.

Photo: Reuters

Cette mesure, annoncée jeudi 21 décembre, concerne cinq catégories de crevettes en provenance de l’Inde, à savoir Penoeus Vannamai, Pernaeus Monodon, Penaeus Esculentus, Fenneropenaeus et Penaeus Stylirostris.

La suspension des importations de crevettes indiennes vise à empêcher la propagation du virus de la myonécrose infectieuse, conformément aux directives de l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE), selon le Département thaïlandai des pêches.

La mortalité due au virus de la myonécrose infectieuse varie de 40 à 70%, aucun vaccin n’étant disponible pour ce virus.

La Thaïlande est le deuxième pays après le Koweït à imposer l’interdiction sur les importations de crevettes en provenance de l’Inde, alors que l’Union européenne a également mis les crevettes indiennes sous le microscope. - VNA