La pollution de l'air à Bangkok. Photo: CGTN

Bangkok (VNA) - Environ 600 usines ont été fermées temporairement jusqu'à ce que les émissions polluantes soient réduites.

C'était la décision du Premier ministre thaïlandais Prayuth Chan-ocha après une réunion hebdomadaire du cabinet tenue le 5 février.

Les particules de poussières fines sont principalement issues des émissions du trafic, a-t-il ajouté. Ainsi, certaines catégories de véhicules qui ne répondent pas à certaines normes d'émission ne pourront plus circuler.

Il a appelé les Thaïlandais à soutenir les mesures du gouvernement visant à réduire la pollution de l'air. La Thaïlande a l'intention de réduire les taxes sur les voitures électriques, afin d'encourager la population à utiliser ce moyen de transport.

Le Premier ministre thaïlandais a souligné que de nombreux pays de l'ASEAN (Association des Nations de l'Asie du Sud-Est) avaient investi dans les véhicules électriques et que la Thaïlande avait besoin de technologies avancées pour faire face à la concurrence en ce domaine. -VNA