La solution au Myanmar peut être élaborée à la "manière de l’ASEAN"

Une solution au problème du Myanmar peut être élaborée à la manière de l’ASEAN, a déclaré Zaw Min Tun, porte-parole de l’armée du Myanmar et du Conseil d’administration de l’État (SAC).
Hanoi (VNA) - Une solution au problème du Myanmar peut être élaborée à la manière de "l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN)", a déclaré Zaw Min Tun, porte-parole de l’armée du Myanmar et du Conseil d’administration de l’État (SAC), dans une récente interview à l’agence de presse chinoise Xinhua.
La solution au Myanmar peut être élaborée à la "manière de l’ASEAN" ảnh 1Zaw Min Tun, porte-parole de l’armée du Myanmar et du Conseil d’administration de l’État (SAC). Photo : Xinhua

Le président du SAC et commandant en chef des services de défense, Min Aung Hlaing, a expliqué en personne la situation actuelle au Myanmar aux dirigeants de l’ASEAN et a écouté leurs opinions, points de vue et suggestions lors du Sommet de l’ASEAN qui s’est tenu à Jakarta en Indonésie le 24 avril 24, a déclaré Zaw Min Tun.

Les dirigeants de l’ASEAN sont parvenus à un consensus en cinq points sur la situation au Myanmar lors de la réunion, qui a appelé à l’arrêt immédiat de la violence au Myanmar et à un dialogue constructif entre toutes les parties prenantes, et a également suggéré de nommer un envoyé spécial du président de l’ASEAN pour faciliter la médiation du processus de dialogue.

"Les dirigeants de l’ASEAN ont une grande expérience en politique dans chaque pays et au sein de la région, que nous respectons et apprécions hautement", aurait dit Zaw Min Tun, ajoutant que les problèmes des pays de la région pouvaient être résolus conformément à la Charte de l’ASEAN à la "manière de l’ASEAN".

En ce qui concerne le consensus atteint lors du Sommet, Zaw Min Tun a déclaré que les suggestions constructives sur le Myanmar seront examinées attentivement et que les visites au Myanmar proposées par l’ASEAN seront examinées sur la base de la stabilité de l’État, car les priorités pour le moment étaient de restaurer la paix et la stabilité dans le pays.

Il a ajouté que les suggestions, qui peuvent faciliter la feuille de route en cinq points établie par le SAC, conformément aux intérêts du pays et à la Charte de l’ASEAN, à «la manière de l’ASEAN» et à «l’esprit de l’ASEAN», seront examinées positivement.

Un travail pertinent sera effectué en formant des équipes techniques et plus de détails sur le processus seront connus d’ici là, a indiqué le porte-parole.

Zaw Min Tun a espéré que le Conseil de sécurité et les organisations des Nations unies pourront comprendre le Myanmar en examinant la situation réelle au Myanmar.

Admettant qu’il y a encore des violences et des effusions de sang dans le pays, il a déclaré que la tension avait été atténuée un peu à mesure que le nombre de manifestations avait diminué, et qu’ils poursuivraient leurs efforts pour rétablir l’ordre et la stabilité au Myanmar. – VNA

Voir plus