Photo: VNA

Ho Chi Minh-Ville (VNA) - La Société financière internationale (SFI), membre du Groupe de la Banque mondiale (BM), a consenti mardi un prêt convertible de 15,3 millions ​de dollars à DNP Water, une société privée vietnamienne, pour ​accroître la disponibilité ​en eau potable pour les citadins.

Selon un​e convention entre les deux parties, le financement pourrait ​s'élever à 24,9 millions de dollars pour soutenir la stratégie de croissance de l'entreprise.

DNP Water vise à étendre la liste des ouvrages de traitement et d'approvisionnement en eau dans les zones urbaines au Vietnam et prévoit d'augmenter sa capacité de traitement et d'approvisionnement de cinq fois pour atteindre un million de mètres cubes par jour d'ici 2025.

L'investissement de la SFI soutiendra la croissance de l'entreprise en finançant la construction de deux nouvelles usines de traitement de l'eau et l'acquisition de sociétés d'approvisionnement en eau ​actionnarisées. Cela permettra d'améliorer l'accès à l'eau potable principalement dans les villes de deuxième et troisième rangs au Vietnam.

La SFI considère l'accès à ​l'eau ​potable comme un objectif clé de développement et espère que son investissement encouragera la participation d​es entreprises privées dans ce secteur, a déclaré Kyle Kelhofer, directeur ​national de la SFI au Vietnam, ​au Cambodge et au Laos.

Le financement de l​a SFI accélérera ​également la mobilisation du secteur privé pour le développement des infrastructures et favorisera la croissance des ​entreprises privées au Vietnam, a-t-il ajouté.

Actuellement, seulement 35% de la population vietnamienne ont l'accès en eau ​potable. Selon les estimations de la BM, le pays a besoin d'investissements d'une valeur d​'un milliard de dollars par an jusqu'en 2020 pour l'approvisionnement en eau en milieu urbain.

La SFI a réalisé 55 investissements totalisant 2,2 milliards ​de dollars au cours des 10 dernières années. -VNA

 ​