La situation pandémique dans certains pays d’Asie du Sud-Est

Le 9 juin, l’Indonésie a constaté 1.043 nouveaux cas de COVID-19 - chiffre le plus élevé à ce jour dans ce pays d’Asie du Sud-Est, selon le ministère de la Santé.
La situation pandémique dans certains pays d’Asie du Sud-Est ảnh 1Des agents de santé font des tests de COVID-19 à Tangerang, en Indonesie. Photo : Xinhua/VNA

Jakarta (VNA)- Le 9 juin, l’Indonésie a constaté 1.043 nouveaux cas de COVID-19 - chiffre le plus élevé - à ce jour  dans ce pays d’Asie du Sud-Est, selon le ministère de la Santé.

Pour l’heure, l’Indonésie a enregistré au total 33.076 cas  dont 1.923 décès. Ce pays a aussi réalisé 286.650 tests de dépistage.

Le même jour, aux Philippines, ce pays a compté 6 nouveaux décès dus au virus SARS-CoV-2 et 518 nouveaux patients portant le total des cas dans ce pays à 22.992 dont 1.071 décès.

En Thaïlande le même jour, ce pays a signalé deux nouveaux cas  portant le nombre total  à 3.121 personnes. Ces deux nouveaux cas sont des citoyens thaïlandais de retour d' Arabie saoudite et des Pays-Bas. Au cours de ces 15 derniers jours, la Thaïlande n’a pas enregistré de nouveau cas de transmission communautaire.

Au Laos, deux mois après la détection du premier cas de coronavirus, le dernier des 19 patients de COVID-19 dans le pays est sorti de l’hôpital le 9 juin. Il s’agit d’une victoire du secteur de la santé du Laos qui rencontre encore de nombreuses difficultés.

S'adressant aux journalistes, le ministre laotien de la Santé Bounkong Syhavong a félicité les médecins,  qualifiant leur succès comme celui du secteur de la santé du Laos.

Jusqu’à l'après-midi du 9 juin, le Laos n'a signalé aucun nouveau cas d’infection local au nouveau coronavirus, marquant près de 60 journées consécutives sans transmission intracommunautaire.

Cependant, face aux évolutions complexes de la pandémie dans le monde et dans la région, le Laos restera vigilant et continuera d'appliquer des mesures visant à freiner la propagation de l’épidémie. Le pays se focalise sur la surveillance stricte de tous les personnes entrant au Laos, la création de centres de quarantaine dans toutes les provinces, en particulier les localités frontalières, la mise en quarantaine des personnes  venues de l’étranger.

Le ministre Bounkong Syhavong a déclaré que le Laos continuerait d'appliquer les mesures préventives actuelles jusqu'à  fin juin; et ensuite, le Comité de pilotage national de la prévention et de la lutte contre le COVID-19 du Laos prendra des décisions appropriés en fonction de la situation. -VNA

Voir plus