Le Thanh Liem (6e à droite), vice-président permanent du Comité populaire de Ho Chi Minh-Ville et la vice-présidente de la SFI pour l'Asie et le Pacifique Nena Stoiljkovic (5e à droite). Photo: VNA

 

Ho Chi Minh-Ville (VNA) – « La société financière internationale (SFI) assistera Ho Chi Minh-Ville dans l'élaboration d'un projet d'édification d'une ville intelligente », a déclaré sa vice-présidente pour l’Asie et le Pacifique, Nena Stoiljkovic, lors de la rencontre jeudi 12 avril dans la mégapole du Sud avec Le Thanh Liem, vice-président permanent du Comité populaire municipal.

Le Thanh Liem a apprécié les résultats de la séance de travail tenue auparavant à Hanoï entre la vice-présidente de la SFI et le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc, avant de rappeler la signature du mémorandum de coopération entre sa ville et la SFI en 2017.

Il a demandé à la SFI d’aider sa ville à acquérir les expériences des pays dans le monde concernant l'édification de villes intelligentes, et à construire un centre de recherche, de stimulation, de prévision et d’édification des stratégies de développement socio-économique.

Le vice-président du Comité populaire municipal a également proposé à la SFI de financer les études de faisabilité sur la construction d’un centre de créativité pour connecter les 2e, 9e arrondissements et l'arrondissement de Thu Duc. Ce centre permettra aux start-up de Ho Chi Minh-Ville de se rencontrer, de partager leurs expériences et de coopérer dans la mise en œuvre de leurs projets.

Le responsable de la mégapole du Sud a en outre demandé à la SFI de donner des conseils sur la mise en œuvre des projets sous forme de partenariat public-privé (PPP), avant d’inviter des représentants de la SFI à participer à une conférence internationale sur l'utilisation du budget d’Etat, la mobilisation des fonds privés et l’accélération du PPP, prévue en mai prochain.

De son côté, la vice-présidente de la SFI s’est engagée à collaborer avec Ho Chi Minh-Ville dans la mise en œuvre du mémorandum de coopération signé en 2017 et à soutenir le développement de ses entreprises privées.

Appréciant la vision stratégique et les efforts de la ville vietnamienne dans l'édification d'une ville intelligente, Nena Stoiljkovic a souligné la nécessité de construire des centres financiers et de développement des hautes technologies. Ces centres, selon elle, facilitera le développement d'autres secteurs comme l’éducation, la formation des ressources humaines qualifiées.

Acceptant l’invitation à participer à la conférence sur le PPP organisée en mai prochain, elle a assuré que la SFI était prête à donner à Ho Chi Minh-Ville des conseils dans ce secteur.

« La coopération entre la SFI et Ho Chi Minh-Ville permettra de nouvelles approches dans la coopération au développement, le financement du développement, la promotion du PPP au service du développement municipal », a-t-elle déclaré.

La vice-présidente de la SFI a exprimé sa satisfaction devant le fait que Ho Chi Minh-Ville avait choisi Standard & Poor's Rating Service comme consultant pour l'évalution de la gestion financière et la notation de crédit. Cela permettra de favoriser l'accès de Ho Chi Minh-Ville à des fonds au service de ses projets de développement local. -VNA