La République de Corée s'ouvre plus aux produits aquatiques vietnamiens

Selon l’Association des transformateurs et des exportateurs des produits aquatiques du Vietnam, l’accord de libre-échange Vietnam-République de Corée (VKFTA) aura des retombées positives pour les produits aquatiques vietnamiens, notamment les crevettes et les céphalopodes pour lesquels la demande est élevée sur le marché sud-coréen.
Selon l’Association des transformateurs et des exportateurs des produits aquatiques du Vietnam, l’accord de libre-échange Vietnam-République de Corée (VKFTA) aura des retombées positives pour les produits aquatiques vietnamiens, notamment les crevettes et les céphalopodes pour lesquels la demande est élevée sur le marché sud-coréen.

Selon cet accord, la République de Corée s’est engagée à libéraliser 97,2% des importations totales du Vietnam. En conséquence, Séoul va réduire les droits de douane sur les principaux produits agricoles et aquacoles exportés par le Vietnam comme les crevettes, les crabes, les poissons, ou encore des produits industriels comme le textile, les meubles, les produits de la mécanique…

A noter que les droits de douane que la République de Corée s’est engagée à diminuer pour le Vietnam représentent 95,4% de sa tarification, contre environ 5 % pour les concurrents de ce dernier comme la Chine, l’Indonésie, la Malaisie et la Thaïlande… Devenant plus compétitif, cela permettra au Vietnam de bénéficier de meilleures capacités de pénétrer le marché coréen.

En 2014, la République de Corée était le 4e débouché pour les produits aquatiques vietnamiens avec 662,8 millions de dollars et une croissance 27,2 %. Ce 1er trimestre, il était le 5e marché, derrière les Etats-Unis, l’Union européenne, le Japon, la Chine et Hong Kong, avec 119,6 millions de dollars mais un recul de 7,1 %. En revanche, la République de Corée est un débouché stable et plein de potentiels pour les exportateurs vietnamiens de crevettes et de céphalopodes.

Sur les 3 premiers mois de 2015, les exportations de crevettes sont en baisse de 19,5 % en variation annuelle (soit 51,33 millions de dollars). Cependant, les avantages que VKFTA apportera dans les prochaines années promettent de plus grandes exportations vers ce pays. Actuellement, le Vietnam est le premier fournisseur de crevettes de la République de Corée, devant la Chine, la Thaïlande, la Malaisie, l'Inde et le Bangladesh.

Avec le VKFTA, Séoul exemptera de droits de douanes les crevettes vietnamiennes à hauteur d’un quota de 10.000 tonnes/an et 15.000 tonnes/an par la suite, outre la diminution des barrières non tarifaires, notamment des normes techniques… C’est une bonne occasion pour les entreprises vietnamiennes de développer leurs exportations de crevettes vers ce marché.

Aujourd’hui, la République de Corée est le premier débouché pour les céphalopodes vietnamiens. En mars 2015, leur exportation atteignait 35,8 millions de dollars pour une progression de 11,7 %. La demande de poulpes congelés, séchés et salés et en saumure qui a nettement augmenté ces 2 dernières années est une grande opportunité pour les entreprises vietnamiennes.

Avec ce régime fiscal préférentiel et des barrières non tarifaires transparentes et plus faciles à satisfaire, les entreprises vietnamiennes auront plus d'avantages que nombre de leurs grands concurrents de Chine, d'Inde, d’Indonésie, du Pérou... La porte aux exportations en République de Corée de produits aquacoles du Vietnam est plus grande ouverte. -CPV/VNA

Voir plus