Kuala Lumpur, 1er avril (VNA) - Le destin de la ligne ferroviaire de la côte est (ECRL) est sur le point d'être décidé, quelques détails mineurs devant être réglés lors des négociations entre la Malaisie et la Chine.

Le projet de construction de la ligne ferroviaire de la côte (ECRL) est suspendu depuis juillet 2018. Photo: Malaysian Insight

Tun Daim Zainuddin, qui conduira une délégation malaisienne en Chine pour renforcer les liens avec la 2e économie mondiale et le premier partenaire commercial de la Malaisie, a déclaré que la délégation chinoise avait travaillé depuis un certain temps avec les autorités malaisiennes sur le projet et qu’il restait quelques petits problèmes à résoudre.

M. Daim a indiqué qu'il était en contact avec les parties concernées en Chine et que les deux pays avaient pris la décision de finaliser l'accord.

M. Daim informera le Premier ministre Mahathir Mohamad de l'évolution de la situation concernant l'ECRL et se rendra en Chine le mois prochain. Il s'agit d'un voyage important pour atténuer les récentes frictions entre les deux pays, compte tenu des liens historiques qui les unissent depuis longtemps.

D’une longueur de 620 km, l'ECRL, mis en chantier en août 2017, est l’un des projets importants de l’initiative chinoise d'«Une ceinture, une route ».

Cependant, après avoir remporté la victoire aux élections législatives de mai 2018, le gouvernement  du Premier ministre Mahathir Mohamad a décidé d’annuler ce projet, outre deux projets chinois de gazoduc,  d’un coût total de 9,3 milliards de ringgits. –VNA