Lors de la conférence de presse consacrée à la Journée italienne du design 2019 à Hanoï. Photo: VNA

Hanoï (VNA) - La Journée italienne du design 2019 a pour thème "Les villes du futur et la préservation de l'héritage". "C'est la 3e fois que le ministère italien des Affaires étrangères organise un tel événement dans le monde entier", a souligné l’ambassadeur d'Italie au Vietnam, Antonio Alessandro, lors d’une conférence de presse tenue mercredi 13 mars à Hanoï.

En l’honneur de la Journée italienne du design (20 mars), deux colloques seront organisés les 20 et 21 mars à Hanoï par le Projet "Préservation patrimoniale en Asie" (SCE Project Asia), sous l’égide de l’ambassade d’Italie au Vietnam et du Comité populaire municipal. SCE Project Asia a été fondé par l’architecte italien Luigi Campanale et vise à conserver les valeurs culturelles et historiques des villes asiatiques.

Le premier séminaire, prévu le 20 mars dans la cité impériale, devrait réunir 300 participants dont le maire de Hanoï, Nguyên Duc Chung; le représentant en chef de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), Michael Croft; et "l’ambassadeur du design italien" au Vietnam en 2019, Michele De Lucchi.

Selon le diplomate italien, l’objectif est d’échanger des opinions des participants sur Hanoï comme "ville intelligente", sans oublier la conservation et la valorisation de ses richesses architecturales, historiques et culturelles, surtout en ce qui concerne le développement durable du tourisme. Comme toutes les autres villes en Asie, Hanoï est de plus en plus confrontée au développement urbain dynamique qui se heurte avec le maintien de son identité culturelle.

La 2e manifestation sera un symposium à huis clos destiné aux investisseurs et institutionnels pour discuter des "avantages économiques" de la conservation et de la réutilisation des biens historiques. L’événement aura lieu à l’hôtel Sofitel Legend Metropole, l'un des exemples célèbres en matière de réutilisation d'un bâtiment historique au Vietnam.

Un ouvrage sur Hanoï


Dans le cadre de la conférence de presse, Matteo Aimini, venu de l’Université de Venise, a présenté son œuvre Hanoï 2050. "J’ai consacré 12 ans à collectionner des documents et cartes pour écrire mon livre", a-t-il informé.

Selon l’auteur de Hanoï 2050, le centre-ville est superbe et "chaque site a sa propre beauté", créant la charme de la capitale millénaire vietnamienne. À travers son œuvre, Matteo Aimini raconte le processus de développement de Hanoï et donne des perspectives et prévisions dans le futur.

Toujours d’après lui, l’agrandissement de la ville va de pair avec la conservation et la promotion des valeurs culturelles et historiques, pour aider Hanoï à garder sa propre identité.

Arrivé pour la première fois au Vietnam en 2005, il a trouvé que la capitale vietnamienne se développait sans interruption. L’écriture de cet ouvrage lui a permis de chercher à comprendre son Histoire. -CVN/VNA