Photo: VNA

 

Phu Yen (VNA) - Le Comité populaire de la province de Phu Yen (Centre) et l'ambassade de Hongrie au Vietnam ont organisé mercredi, 17 octobre, dans la ville de Tuy Hoa un séminaire scientifique international intitulé "Orientations pour exploiter l'eau thermale à Phu Yen".

La province de Phu Yen possède cinq points d'eau thermale dont trois ont été examinés précédemment par les Français. Ce sont Phu Sen (district de Phu Hoa), Triem Duc, Phuoc Long (district de Dong Xuan), Lac Sanh (district de Tay Hoa) et Ea Rieng (district de Song Hinh).

La source d'eau minérale dans ces endroits a une température allant jusqu'à 70 degrés Celsius. Les normes physiques, chimiques satisfont les limites. Il s'agit d'un énorme potentiel pour exploiter les servies touristiques, de soins de santé, etc.

Selon Mai Kim Loc, directeur adjoint du Service des ressources naturelles et de l'environnement de Phu Yen, la plupart des points d'eau thermale sont en plein air et vierges.

Mihaly Krampek, conseiller de l'Association des bains thermaux de Hongrie, a fait savoir que le bain d'eau thermale répond au besoin de la communauté. En Hongrie, ce type est l'un des traits les plus attrayants du tourisme. 2,2 millions parmi 3,6 millions de touristes venus au Budapest pour des baignades en eau thermale.

L'ambassadeur de Hongrie au Vietnam Ori Casba s'est engagé à aider Phu Yen à valoriser ses atouts, afin d'améliorer la qualité de vie de la population locale, à développer son tourisme et les différents types de guérison à partir de ressources d'eau thermale. -VNA