Un coin de l'Indonésie. Photo: AFP

Jakarta (VNA) - L'Indonésie a annoncé lundi son plus faible taux de croissance trimestriel au cours de ces deux dernières années dans le contexte où la plus grande économie d'Asie du Sud-Est est touchée par les tensions commerciales entre les États-Unis et la Chine.

La croissance économique de ce pays a été de 5,05% au deuxième trimestre de 2019 contre 5,27% de la même période de l'année précédente, du fait de la chute de ses exportations et de ses investissements.

L’Indonésie est confrontée à de nombreuses difficultés car les prix de ses produits phares tels que charbon et huile de palme ont chuté et l’économie mondiale s’est affaiblie en raison de l’escalade de la guerre commerciale sino-américaine.

Les défis auxquels l'Indonésie est confrontée ne seront pas faciles à surmonter en raison d'un ralentissement considérable de l'économie mondiale, a déclaré Suhariyanto, le responsable de l'agence nationale des statistiques.

Il s’agissait également d’un nouveau défi pour le président indonésien Joko Widodo, réélu en mai dernier en grande partie grâce à son engagement de stimuler l’économie fondée sur l’amélioration des infrastructures.

Selon des analystes, le président Joko Widodo pourrait avoir du mal à sortir l’économie de son niveau actuel. Durant son premier mandat, Joko Widodo n’avait pas réalisé son engagement de 7% de croissance.

En juillet, l'Indonésie a abaissé les taux d'intérêt pour la première fois en deux ans dans le but de stimuler sa croissance économique. -VNA