Hanoi (VNA) - Le programme «Créative France», en faveur du rayonnement économique de l’Hexagone, a été officiellement présentée le 6 septembre à l’ambassade de France à Hanoi. Une activité qui s’inscrit dans le cadre de la visite d'État du président français François Hollande au Vietnam.

La campagne «Créative France» est au cœur d'une conférence de presse organisée le 6 septembre à Hanoi. Photo: VNA

Pourquoi est-il indispensable de soutenir la campagne «Créative France» ? «Pour la compétition économique et pour le rayonnement de chaque pays, il est important que ces derniers mettent en avant leurs couleurs et leurs marques», répond Muriel Pénicaud, ambassadrice déléguée aux investissements internationaux et directrice générale de Business France. Et d'ajouter : «Nous avons interrogé les observateurs de la France, les investisseurs, les élus, les associations, les entrepreneurs, etc. Et nous avons convenu de ce qui caractérise la France, c’est la créativité».

Elle analyse que cette créativité se manifeste via trois aspects. Premièrement, c’est le système éducatif de haut niveau dispensé en France, qui plus est, reconnu partout dans le monde. Ensuite, c’est le multiculturalisme de la France, pays brassé par de nombreuses nationalités, qui nourrit «notre créativité», insiste Muriel Pénicaud. Elle cite notamment le célèbre réalisateur Trân Anh Hùng et le mathématicien Ngô Bao Châu, lauréat de la médaille Fields. Ces deux Français d’origine vietnamienne ont contribué à faire briller à la fois la France et le Vietnam. Pour finir, elle souligne l’importance de l’excellence au niveau technologique - un facteur important dans le monde des affaires. 

La campagne d’image «Créative France» en faveur du rayonnement économique de la France a été annoncée par le président de la République française lors du Conseil stratégique de l’image économique le 16 juin 2015. Elle a pour objectif de valoriser les atouts de la France en termes de dynamisme industriel et économique, de potentiel d’innovation, de vitalité culturelle et artistique. Elle met également en valeur le prestige et la capacité d’innovation des entreprises françaises qui exportent le savoir-faire français partout dans le monde.

La France, 3e investisseur européen au Vietnam

«La France, dans sa diversité, sa richesse et sa créativité, est ambitieuse et audacieuse», affirme Martine Pinville, secrétaire d’État chargée du Commerce, de l’Artisanat, de la Consommation et de l’Économie sociale et solidaire. Selon elle, dans le cadre des échanges économiques franco-vietnamiens, de nombreuses startups, de petites et moyennes entreprises (PME) françaises s’intéressent au marché vietnamien. «Nous avons entre les deux pays une amitié très forte, des relations particulières. Les Français ont souvent envie d’entreprendre, de créer, de travailler avec le Vietnam, et inversement», ajoute-t-elle.

Les forums d'emploi franco-vietnamiens sont les ponts entre les entrepreneurs français et les jeunes vietnamiens.

En 2015, le Vietnam a gagné une place pour devenir le 5e partenaire de la France au sein de la région ASEAN (Association des nations de l'Asie du Sud-Est). Près de 2.300 entreprises françaises ont exporté vers le Vietnam, dont plus de 70% de PME et ETI (entreprises de taille intermédiaire). Le montant de leurs exportations s’est élevé à 1,42 milliard d’euros en 2015, soit une hausse de 85% par rapport à 2014.
La France se situe au 3e rang des investisseurs européens au Vietnam sur l’année 2015 et conserve une place privilégiée dans de nombreux secteurs : matériels de transport, produits pharmaceutiques et agroalimentaires, parfums et cosmétiques, machines industrielles et agricoles. Au total, on dénombre quelque 300 implantations françaises au Vietnam.

Plusieurs personnalités ont accepté de s’associer à la grande campagne «Créative France» : Cédric Villani, Thierry Marx ou encore Hélène Darroze. Pour le Vietnam plus spécifiquement, les effigies sont le mathématicien franco-vietnamien Ngô Bao Châu ; le Coq coiffé d’un chapeau vietnamien, symbole de la French Tech Viêt qui regroupe de jeunes entrepreneurs français de la filière numérique ; et enfin, l’A350 XWB, dernier né de la gamme la plus moderne et performante de l’aviation civile, reliant par ailleurs la France au Vietnam. -CVN/VNA