Manille (VNA) – Les experts ont souligné l’importance de la coordination d’actions pour la réponse au coronavirus et la reprise économique de l’ASEAN, lors d’un dialogue virtuel de haut niveau organisé jeudi 30 juillet par le secrétariat de l’ASEAN à Manille, aux Philippines.

La coordination d’actions vitale pour la reprise post-pandemique de l’ASEAN hinh anh 1Le vice-ministre vietnamien des Affaires étrangères Nguyên Quôc Dung s’exprime lors du dialogue virtuel de haut niveau organisé par le secrétariat de l’ASEAN. Photo : VNA


Ils ont suggéré de se concentrer en priorité sur certains domaines tels que la santé, la protection sociale, l’éducation, la sécurité alimentaire, les infrastructures de haute qualité, avec l’accent mis sur les technolologies numériques et les applications de la quatrième révolution industrielle.

Le processus de reprise post-coronavirus de l’ASEAN doit être considéré de manière globale, en évitant d’affecter la réalisation des objectifs communs de développement durable mis en œuvre ces derniers temps par le bloc régional, ont-ils déclaré.

Le vice-ministre vietnamien des Affaires étrangères Nguyên Quôc Dung, chef de la SOM ASEAN (Conférence des hauts officiels de l’ASEAN) du Vietnam, a estimé que ce processus devrait être mené étape par étape, de manière ciblée et axé sur les domaines tels que la fabrication, le tourisme, les transports, en accordant plus d’attention aux groupes défavorisés.

Il a également souligné que les mesures de reprise devraient être adaptées sur le court, moyen et long terme, et concilier le double objectif de "bien contrôler la pandémie et redresser rapidement les activités économiques".

En tant que président du Groupe de travail de l’ACCWG-PHE (ASEAN Coordinating Council Working Group on Public Health Emergencies), il a appelé aux contributions du secteur privé, des organisations internationales et des partenaires de l’ASEAN au processus d’élaboration du plan global de reprise de l’ASEAN, et dans l’immédiat, du projet cadre du plan global.

Ce plan global devrait être soumis aux dirigeants de l’ASEAN pour examen et lors du 37e Sommet de l’ASEAN en novembre 2020. – VNA