Panorama de la consultation. Photo: Xinhua

Hanoi (VNA) - La Chine et le Myanmar ont organisé de nouvelles consultations diplomatiques et de défense mercredi dans la capitale birmane, promettant de promouvoir davantage les relations bilatérales, de maintenir une communication étroite sur la situation dans le nord du Myanmar et de maintenir la paix et la stabilité dans les zones frontalières entre les deux pays, selon l'agence de presse Xinhua.

Ces consultations ont été coprésidées par le vice-ministre des Affaires étrangères chinois, Kong Xuanyou, et le chef adjoint du département d'état-major de la Commission militaire centrale, Shao Yuanming, pour la partie chinoise, le ministre de la Coopération internationale, U Kyaw Tin, et le commandant en chef du Bureau des opérations spéciales (armée), Tun Tun Naung, pour le Myanmar.

Les deux parties ont noté que les dirigeants des deux pays ont maintenu des échanges fréquents et ont atteint un consensus important sur la coopération bilatérale stratégique globale dans la nouvelle ère, insufflant un nouvel élan dans le développement des relations bilatérales.

Tout en soulignant que les relations entre les deux pays maintiennent un rythme de développement solide, les deux parties ont promis de bien respecter le consensus important atteint par leurs dirigeants et d'élever leur partenariat de coopération stratégique à un niveau supérieur.

Ils ont également discuté de la situation dans le nord du Myanmar, et ont déclaré que la gestion adéquate de la situation et la préservation de la paix et de la stabilité dans les zones frontières étaient très importantes pour le développement des relations bilatérales et la promotion du processus de paix au Myanmar.

Ils ont promis de faire bon usage des mécanismes d'échanges bilatéraux actuels impliquant les secteurs de la diplomatie, des armées et de la sécurité publique ainsi que les gouvernements régionaux, et de poursuivre leur coordination et collaboration sur la situation dans le nord du Myanmar.

Enfin, les deux parties ont convenu d'organiser les prochaines discussions en Chine. -VNA