Photo: VNA

 

Hanoï (VNA) - La Banque asiatique de développement  (BAD) a approuvé un prêt de 60 millions de dollars pour le Cambodge afin de l’aider à améliorer les compétences et la compétitivité de sa main-d'œuvre.

Ce prêt vise à aider le Cambodge à diversifier et à moderniser son secteur industriel en modernisant les infrastructures et les équipements de certains instituts de formation technique (TTI), ainsi que les programmes d’enseignement et les compétences des formateurs de ces établissements. Il permettra également de resserrer les liens des TTI avec le gouvernement et le milieu d’affaires afin de s’adapter mieux aux besoins du marché du travail.

Le projet "Compétences pour la compétitivité" contribuera à former 18.000 techniciens qualifiés, dont 28% étant des femmes. Ces techniciens seront dotés d'un niveau d'employabilité et de compétences techniques plus élevés dans quatre secteurs prioritaires, dont la fabrication, la construction, l'électricité et l'électronique.

Selon le rapport mondial sur la compétitivité de 2018 de la BAD, le Cambodge se classe au 110e rang des 140 économies.

"Avoir une main-d'œuvre hautement qualifiée est essentiel pour un pays comme le Cambodge, dont l'économie est en forte croissance et en expansion", a déclaré Yumiko Yamakawa, spécialiste de l'éducation pour l'Asie du Sud-Est de la BAD.

Selon la spécialiste, le prêt de la BAD permettra d’améliorer les compétences des travailleurs employés dans les secteurs à forte croissance pour promouvoir le développement du pays, et la banque veillera à ce que toutes les parties concernées, dont le gouvernement et le secteur privé, travailleront ensemble pour réaliser cet objectif.-VNA