IPU-132 : conjuguer les efforts pour l’avenir du monde

Le président de l’Assemblée nationale du Vietnam, également président de cette 132e IPU, M. Nguyen Sinh Hung, a demandé aux délégués de concentrer leurs discussions sur le rôle, la tâche et les mesures des assemblées nationales et des parlements pour « passer vraiment des mots à l’action ».

« Objectifs pour le développement durable : passer des mots à l’action » est le thème de la 132e Assemblée de l’Union interparlementaire (IPU-132).

 En dirigeant l’assemblée, le président de l’Assemblée nationale du Vietnam, également président de cette 132e IPU, M. Nguyen Sinh Hung, a demandé aux délégués de concentrer leurs discussions sur le rôle, la tâche et les mesures des assemblées nationales et des parlements pour « passer vraiment des mots à l’action », atteindre les objectifs de développement durable et lancer le message d'un fort engagement des parlements et assemblées nationales dans la réalisation des objectifs de développement durable (ODD) dans les 15 années à venir.

Le vice-président de l’Assemblée nationale du Vietnam, Mme Tong Thi Phong, chef de la délégation parlementaire du Vietnam, a agréé les 17 ODD fixés par l’Organisation des Nations-Unies. Elle a demandé à l’IPU-132 et à ses membres d’étudier un développement durable fondé sur les trois piliers que sont la croissance économique, la protection de l’environnement et la garantie de l’égalité et du progrès social. Pour une réalisation efficace du Programme de développement post-2015 et les ODD correspondants, la paix et la sécurité sont des conditions sine qua non, a souligné le chef de la délégation parlementaire vietnamienne.

Le représentant de l’Indonésie, M. S. Novanto, a affirmé le soutien de son pays des dispositions des ODD en matière d’emploi des ressources d’eau et maritimes, ainsi que de navigation maritime.

La représentante du Canada, Mme S. Ataullahjan a souligné que les ODD doivent accorder de l’importance aux femmes et enfants et que les 17 ODD devront être supervisés par les assemblées des pays.

Le représentant du Luxembourg, M. Di Bartolomeo, a indiqué que la plupart des députés luxembourgeois se sont accordés avec la politique de consacrer 1% du PIB national à l’octroi d'aides publiques au développement jusqu’en 2018. Cette allocation luxembourgeoise contribuera à lutter contre la pauvreté, à créer des emplois, et à assurer l’accès des populations aux services médicaux, à l’eau potable et à la garantie des droits de l’homme.

Au nom du Parlement koweïtien, le député M. Al Ghanim a réitéré l’engagement de la Déclaration de Hanoi et estimé que l’approbation de cette déclaration correspondait aux aspirations de la population.

Le Bhoutan a affirmé, selon son représentant S.Kinga, son soutien des efforts de la communauté internationale dans la réalisation des Objectifs de développement pour la nouvelle période.-VNA

Voir plus