Le Têt traditionnel est la plus grande fête de l'année au Vietnam. Outre les rites culturels, offrir de l'argent pour s'attirer la bonne fortune, présenter ses voeux... sont disposés dans chaque recoin de la maison des fleurs, apportant joie et bonne humeur à tous.

La décoration florale est devenue désormais pendant le Têt une remarquable habitude au Vietnam.

Ci-dessous l'inventaire des six fleurs obligatoires à l'approche et au cours du Têt vietnamien. Chacune est porteuse d'une signification bien précise.

La fleur d'abricotier 



Adulée pour de nombreuses raisons, la fleur d'abricotier (Ochna integerrima) est l'espèce la plus plébiscitée par les habitants du Sud du pays. Cette fleur de couleur jaune et brillante à plusieurs pétales symbolise la chance, le bonheur et la prospérité pour tous les foyers. Sa couleur apporte encore, comme le croirent les habitants, la sérénité aux foyers. D'autre part, cette fleur ne s'épanouit qu'au printemps dans un doux climat. Elle est de fait le symbole de la paix pour tout le monde. La fleur d'abricotier incarne également la longévité puisque cet arbuste peut vivire des dizaines, voire des centaines d'années. Il possède un tronc étonnant et très flexible assez proche des bonsaïs. C'est pour ces raisons qu'après le Têt, les habitants conservent avec précaution cet arbuste pendant très longtemps.

La fleur de pêcher 



La fleur de pêcher arrive à la deuxième place dans la liste des fleurs les plus exposées pendant le Têt, notamment dans le provinces du Nord car elle ne s'épanouis qu'avec un climat tempéré. Elle incarne également la chance, la prospérité car sur chaque branche, on peut compter une centaine de fleurs.

Contrairement à la couleur vive de la fleur d'abricotier, la fleur de pêcher est de couleur rose foncée et s'apparente à la beauté douce et charmante d'une jeune fille. La fleur de pêcher a un avantage sur ses concurrentes, dans la mesure où ses fleurs peuvent s'épanouir même pendant les hivers rigoureux.

La fleur de "mille ans" 



La fleur de "mille ans", encore appelée l'oeillet d'Inde, est visible un peu partout lors du Têt puisque son nom exprime particulièrement bien l'idée de bonne santé pour tous. Cette fleur ne survit qu'en climat chaud, qu'on trouve dans le Sud. En général, à l'approche du Têt, chaque propriétaire achète un couple pour les disposer deux côtés de l'entrée de leur maison, sur l'autel et à d'autres endroits.

Cette fleur arbore deux couleurs: le jaune vif et le jaune tirant vers le rouge. Pourtant, contrairement à son nom, cette fleur ne vit que pendant quelques jours, car elle appartient à une espèce annuelle.

Les orchidées 



On ne la voit pour le Têt que depuis ces dix dernières années. L'orchidée se plante notamment dans les régions froides comme à Dà Lat (hauts plateaux du Centre). Sa silhouette imposante avec ses fleurs violettes, blanches ou rouges, représente une beauté noble et luxueuse. Auparavant, elle était plutôt considérée comme une fleur "bourgeois", "oisive", et qui ne s'apprivoisait pas facilement. Au fil du temps, sa beauté a été reconnue et popularisée.

La fleur de chrysanthème 



La fleur de chrysanthème signifie étymologiquement "fleur d'or". Réputée car elle porte chance eet prospérité grâce à son épanouissement simultané, cette fleur concurrence la fleur de "mille ans" et trouve place aux mêmes endroits dans la prospérité.

La tubéreuse 



La tubéreuse se trouve abondamment dans le Sud. Elle est exposée essentiellement sur l'autel des ancêtres et sa couleur blanche signifie l'innocence et la pureté. Pendant les jours de pleine lune, les habitants méridionaux font souvent la cuisine pour vénérer leur rituel de branches de tubéreuse ou de lotus sur l'autel. D'autre part, si le lotus est souvent dédié aux cultes du Bouddha dans les pagodes, la tubéreuse est plus fréquente dans les foyers pendant le Têt. - AVI