Indonésie : le président annonce son gouvernement

Le nouveau président indonésien, M. Joko Widodo, a rendu publique dimanche 26 octobre la composition de son gouvernement avec quelque retard par rapport à ce qui était prévu.
Le nouveau président indonésien, M. Joko Widodo, a rendu publique dimanche 26 octobre la composition de son gouvernement avec quelque retard par rapport à ce qui était prévu.

Le nouveau gouvernement indonésien comprend pour la première fois une femme aux affaires étrangères, Mme Retno Mursadi, et en compte sept autres, bien plus que dans tous les gouvernements précédents du plus grand pays musulman du monde.

Les positions importantes du secteur économique ont été confiées à des technocrates. Ainsi, Bambang Brodjonegoro occupe le poste de ministre des Finances, et Sofyan Djalil, celui du Développement économique, un poste important pour la première économie d'Asie du Sud-Est. Ces deux personnalités sont estimées comme des experts de premier rang en terme de croissance de l’économie.

Selon les analystes, les marchés comptent sur ces spécialistes expérimentés qui tiendront les ministères du secteur économique, ainsi que la décision lucide du président Joko Widodo de former un gouvernement irréprochable et compétent. On souhaite que les bonnes nouvelles de la vie politique aient une influence positive sur le marché boursier qui pourrait atteindre 5.300 points vers la fin de cette année, et 5.600 points l’année suivante.

Toutefois, la nomination de ce nouveau gouvernement heurte de front certains partis qui soutenaient le président Joko Widodo lors des récentes élections en raison de la participation de quelques politiciens impliqués dans le précédent gouvernement. Ainsi, Mme Puan Maharani, fille de l’ancienne présidente Megawati Sukarnoputri, a été promue ministre du Bien-être social, c'est-à-dire l'une des quatre personnalités chargées de la coordination interministérielle ayant rang équivalent à celui de vice-Premier ministre. Deux autres alliés de Mme Megawati, M. Rini Soemarno et l’ancien chef d’état-major Ryamizard Ryacudu, ont reçu le ministère des Entreprises publiques et celui de la Défense.

Certains partis considèrent que Mme Megawati pourrait chercher à intervenir dans les décisions gouvernementales par l’intermédiaire de ses alliés présents dans ce nouveau gouvernement.

Selon le programme fixé précédemment, la nomination du nouveau gouvernement devait être annoncée le 21 octobre, une journée après l’investiture du nouveau président Widodo. Elle a cependant été ajournée car la liste des 43 ministrables comprenait 8 personnes non encore approuvées par la Commission sur l’éradication de la corruption (KPK), en raison de leur implication dans des affaires de corruption.-VNA

Voir plus