Jakarta, 25 janvier (VNA) - L'Association indonésienne des aliments et des boissons (GAPPMI) a prévu une augmentation de 5% de la demande en sucre raffiné cette année pour atteindre l'objectif de croissance de 9,8% fixé pour le secteur des aliments et des boissons.

Photo: Antara

Selon le président de l'association, Adhi Lukan, la demande en sucre brut en 2019 pour le secteur des produits alimentaires et des boissons devrait atteindre 3,6 millions de tonnes.

Cependant, le gouvernement a décidé d'importer 2,8 millions de tonnes de ce produit, le stock atteignant actuellement 800.000 tonnes, a-t-il déclaré.

M. Lukman a annoncé que le volume des importations n'avait pas encore pris en compte l'augmentation prévue de la demande.

"Le gouvernement examinera les réserves tous les trois mois et si nécessaire, le volume des importations augmentera", a-t-il ajouté.

Dans le même temps, GAPPMI a également prédit que la croissance de l'industrie des aliments et des boissons stimulerait la demande en matières premières et espérait que le gouvernement examinerait cette question de manière appropriée.

Cette industrie est devenue le principal moteur de la croissance industrielle de l’Indonésie, qui devrait atteindre 5,4% en 2019, outre 4 autres industries que sont la machinerie; le textile et habillement; le cuir, les articles en cuir et les chaussures; et les produits métalliques, informatiques et électroniques. -VNA