Au départ simple auberge d'une quarantaine de chambres, la société Huong Giang, à Huê, s’est progressivement imposée comme l’un des plus grands labels du tourisme du Centre du Vietnam. Une ascension fulgurante.

Créé il y a une quarantaine d’années, l’hôtel Huong Giang dépendait à l’époque du service touristique de Bình Tri Thiên. Après la division de cette province en trois en 1989, Huong Giang a été transféré à Thua Thiên - Huê. En 1996, elle est devenue une entreprise publique. Et le 1 er janvier 2008, elle est passée semi-privée, dotée d’un capital de 200 milliards de dôngs, dont 62,86% détenus par l’État. C’est ainsi que Nguyên Quôc Thành, président du conseil d’administration de Huong Giang Tourist, retrace le début de l'apogée de l'entreprise.

Mais tout n’a pas été rose après le changement de statut de Huong Giang. Car voyagistes et hôtels poussaient alors comme des champignons, et proposaient des prix au rabais pour se démarquer. " Huong Giang n’a pas été épargnée par la pression de la concurrence, et a dû ramer pour se maintenir à flot ", se rappelle Nguyên Quôc Thành. Il a donc fallu trouver une stratégie.

Le résultat d’une vaste restructuration

Face aux pertes subies par l’entreprise en 2009-2010, à peine avait-il investi son nouveau fauteuil de président du conseil d'administration début 2011, que Nguyên Quôc Thành a décidé de la réorganiser. " Nous avons mis en place une grande +décentralisation+, en créant des filiales autonomes en gestion ", précise-t-il.

Selon lui, cette politique a remotivé le personnel de la société. Elle a permis d’outrepasser le laisser-aller de certains fonctionnaires et employés, qui se reposaient sur le système de subventions publiques. Les chiffres d’affaires obtenus en 2011 et 2012 ont ainsi connu une nette augmentation par rapport à la période précédente.

D’un hôtel sans prétention d’une centaine de salariés, Huong Giang est devenue la plus puissante chaîne touristique de la province de Thua Thiên - Huê, avec environ 1.300 employés. Elle possède actuellement une douzaine de filiales, membres et partenaires. En tête, l’hôtel 4 étoiles Huong Giang Resort & Spa, le voyagiste Huong Giang, l’agence de voyage My An, et le Centre de services touristiques du festival ( Festival Tourist Service Center ) de Huê. Ses partenaires n’ont par ailleurs rien à lui envier, comme l’hôtel 5 étoiles La Résidence, le 4 étoiles Saigon Morin, la zone touristique Lăng Cô, la compagnie Vietnam-France Service, celle de Thiên Phúc, le complexe hôtelier Kinh Thành…
Des projets plein le portefeuille

Le conseil d'administration de Huong Giang est déterminé à continuer sur sa lancée, en s’ouvrant à un nouveau marché d’ici quelques années. " Nous voulons donner une autre dimension à notre activité, et nous diriger vers le voyage de luxe, avec des produits touristiques hauts de gamme ", ajoute Nguyên Quôc Thành.

Il s’agira d'investir dans des projets importants tels que des villas de villégiature haut de gamme à 6 étoiles, des voyages en bateaux de plaisance sur la Rivière des Parfums et des lagunes, ou encore l’extension et la restauration de l'hôtel Huong Giang Resort & Spa pour qu’il soit conforme aux normes 5 étoiles internationales, avec 300 chambres.

D’ici 2015, le nombre de chambres d’hôtel devrait grimper de 15% par rapport à 2010 pour toute la société, et le bénéfice moyen croître de plus de 20%. " Notre défi n’est plus de rivaliser avec les autres entreprises du secteur, mais de nous devancer nous-mêmes. Nous voulons promouvoir notre label, conforter notre notoriété et notre image auprès des touristes, celle de doyen du tourisme de Thua Thiên - Huê ", affirme Nguyên Quôc Thành, confiant. - AVI