Thanh Hoa (VNA) – Le tourisme communautaire fait son chemin à Đôn, un village pauvre aux alentours de la Réserve nationale de Pù Luông, dans le Centre, une orientation qui lui permet de réduire la pauvreté, de développer l’économie locale, tout en contribuant à la protection de l’environnement.
 
Pù Luông. Photo: dulich24.com.vn

Jusqu’à une époque assez récente, les habitants du village de Đôn, commune de Thành Lâm, district de Bá Thước, province de Thanh Hoa dans le Centre vivaient essentiellement de la riziculture, de l’élevage. Mais ils ont désormais ajouté une nouvelle corde à leur arc: le tourisme homestay.

Visiblement, le succès est au rendez-vous… 19.000 touristes se sont rendus au village de Đôn en 2017. A présent, 24 des 76 foyers locaux se sont lancés dans le développement de ce modèle. Parmi eux, sept foyers ont accueilli le plus de touristes.

«Depuis le début de cette année, ma famille a accueilli 300 à 400 touristes, dont 60% sont des étrangers, notamment français, suisses, néerlandais et américains. Ils sont invités à goûter des plats rustiques chez nous, visiter des rizières en gradins et des cascades», a fait savoir Hà Van Thuoc, habitant du village de Đôn.
 
Rizières en gradins à Pù Luông. Photo dulich24.com.vn

Passer la nuit dans une maison d’un patelin paisible, randonner dans les rizières en terrasses, se plonger dans la vie locale. Durant les cinq premiers mois de cette année, près de 10.000 touristes, en majorité étrangers, ont savouré ces petits plaisirs éminemment bucoliques au village de Đôn.

 «Les gens ici sont très gentils et hospitaliers, surtout les habitants du village. Quand je retourne dans mon pays, je présentera ce lieu à mes amis», a partagé  Gian Marco, touriste italien.

Le district de Bá Thước compte actuellement 58 établissements d’hébergement communautaire. D’une pierre, deux coups, le homestay profite également à une bonne centaine d’autres foyers qui vendent les produits de leur labeur aux auberges et restaurants sur place.

 «Ma famille s’engage dans le tourisme depuis avril 2017. Nos conditions économiques s’en trouvent maintenant bien améliorées. Nous espérons que les routes seront élargies pour faciliter les déplacements des touristes», a confié Hà Van Hoanh, habitant du village de Đôn.
 
Kho Mường. Photo: dulich24.com.vn

Consciente des gros avantages du tourisme communautaire, le Comité populaire du district de Bá Thước s’emploie à achever les procédures de mise en exploitation d’un tour associant les villages de Kho Mường, Đôn et Hiêu en octobre prochain.

«Les autorités locales ont donné instruction aux villages de Đôn et Kho Mường de promouvoir le tourisme communautaire en 2018. Nous avons adapté les moyens à ce projet. En particulier, notre district travaille à l’édification de la nouvelle ruralité liée au développement du tourisme communautaire», a indiqué Lò Van Thang, vice-président du district de Bá Thước.

Les premiers fruits touristiques récoltés par le village de Đôn sont ainsi prometteurs et encouragent d’autres districts montagneux de la province de Thanh Hoa à mieux exploiter leurs atouts pour faire du tourisme communautaire un fer de lance économique dans les années à venir. - VNA