Un circuit touristique historique à Cu Chi près d'Ho Chi Minh-Ville. Photo: VNA

 

Ho Chi Minh-Ville (VNA) – Ho Chi Minh-Ville vise à diversifier ses produits touristiques en développant ceux particulièrement liés à l’histoire, à la culture et à l’architecture.

Les organes concernés vont en fait établir des circuits culturels, patrimoniaux, de divertissement, de villégiature ou de tourisme dit MICE ( acronyme anglais pour "meetings, incentives, conferencing, exhibitions" soit "réunions, congrès, conventions et voyages de gratification", il désigne le tourisme à destination des grandes entreprises pour leurs employés et/ou clients ), ce permettant d’élaborer une image attrayante et diversifiée du tourisme municipal.

Ho Chi Minh-Ville prête aussi une grande attention au développement du tourisme fluvial. La ville dispose d’un réseau de 1.000 km de fleuves, canaux et arroyos, et de 320 ports dont quatre d’envergure que sont Sai Gon, Tan Cang-Cai Lat, Ben Nghe, Nha Be. Un tiers des ouvrages  architecturaux se trouvent le long des fleuves et canaux - des potentiels immenses pour développer le tourisme!

La ville a commencé à exploiter le tourisme fluvial en 2013 avec la participation d'entreprises et d'investisseurs. Récemment, la municipalité a mis en service plusieurs navires touristiques sur le fleuve  Sai Gon et inauguré sept produits touristiques liés.

La mégapole du Sud a accueilli près de 4,4 millions de touristes étrangers pour les sept premiers mois de 2018. -VNA