Le secrétaire du Comité du Parti de Ho Chi Minh-Ville Nguyen Thien Nhan (gauche) et Damien O'Connor, ministre néo-zélandais de l'Agriculture, de la Biosécurité, de la Sécurité alimentaire et des Communautés Rurales. Photo : VNA

 

Ho Chi Minh-Ville, 29 août (VNA) - Le secrétaire du Comité du Parti de Ho Chi Minh-Ville, Nguyen Thien Nhan, a exprimé son souhait que la Nouvelle-Zélande facilite l'accès des produits du Vietnam, y compris ceux d'Ho Chi Minh au marché néo-zélandais.

Lors d'une réception à Ho Chi Minh-Ville le 28 août pour Damien O'Connor, ministre néo-zélandais de l'Agriculture, de la Biosécurité, de la Sécurité alimentaire et des Communautés Rurales, Nguyen Thien Nhan s’est réjoui du développement du partenariat intégral entre le Vietnam et la Nouvelle-Zélande dans divers domaines, notamment l'économie, le commerce, la culture et l'éducation.

Les deux parties ont échangé des visites régulières et des rencontres de haut rang, notamment la récente visite en Australie du Premier ministre Nguyen Xuan Phuc qui a créé une force motrice pour approfondir les liens bilatéraux.

Il a déclaré que les liens entre Ho Chi Minh-Ville et la Nouvelle-Zélande se développent heureusement dans un certain nombre de secteurs, tels que l’aide du gouvernement néo-zélandais dans la formation du personnel chargé de la sécurité alimentaire.

Selon Nguyen Thien Nhan, Ho Chi Minh-Ville accorde la priorité au développement de l’agriculture de haute technologie, ce qui permet de faciliter la collaboration et le transfert technologique entre les deux parties.

Il a espéré que la Nouvelle Zélande aiderait la ville dans la transformation des produits agricoles, l’emballage et le marketing de marques pour améliorer la valeur des produits sur la chaîne d’approvisionnement mondiale.

Le ministre Damien O’Connor, pour sa part, a déclaré que le Vietnam en général et Ho Chi Minh-Ville en particulier avaient un grand potentiel pour développer l’agriculture et les exportations de haute technologie.

Il a estimé que grâce à de bonnes relations bilatérales, la signature de l’accord de libre-échange et de l'Accord global et progressif de Partenariat transpacifique (CPTPP) ouvra de nouveaux marchés pour les produits vietnamiens et néo-zélandais.

Il espère que Ho Chi Minh-Ville créera des conditions favorables aux entreprises des deux pays à renforcer leurs activités conjointes dans les domaines de l’éducation, du tourisme et de l’agriculture rurale.

La Nouvelle Zélande est actuellement le 31ème partenaire commercial du Vietnam, tandis que le Vietnam est le 17ème partenaire commercial de la Nouvelle Zélande. En 2017, les échanges commerciaux bilatéraux ont dépassé les 900 millions de dollars, dont plus de 425 millions de dollars provenant des exportations vietnamiennes, notamment des produits agricoles, des fruits de mer, du café, des noix de cajou, des ordinateurs, des téléphones portables, des produits électroniques, des vêtements et des matériaux de construction.

À Ho Chi Minh-Ville, la Nouvelle-Zélande a investi dans 18 projets d’une valeur de près de 60 millions de dollars. Les import-exports entre les deux parties ont atteint près de 359 millions de dollars. -VNA