Ho Chi Minh-Ville, 18 août (VNA) - Le mardi 14 août, Hô Chi Minh-Ville a choisi de consacrer 25% du budget à l’éducation, soit 5% de plus que les autres localités. De plus, prochainement, les districts et les institutions de formation devront également augmenter le niveau d'investissement dans la formation.

Conférence bilan pour l’année scolaire 2017-2018 et déploiement des tâches pour l’année scolaire 2018- 2019.

Telle est la directive de Nguyên Thiên Nhân, secrétaire du Comité du Parti communiste du Vietnam pour Hô Chi Minh-Ville, avancée lors de la conférence bilan de l'année scolaire 2017-2018, ainsi que de déploiement des tâches pour 2018-2019, organisée par le Service municipal de l'éducation et de la formation (SEF).

En l'année scolaire 2017-2018, Hô Chi Minh-Ville a continué de rehausser la  qualité de l'enseignement primaire et secondaire, d’améliorer les établissements dédiés aux élèves de 6 à 18 ans dans ses 24 arrondissements et districts.

Le projet "Soutenir la garde des enfants des ouvriers des ZI" a été mis en œuvre à titre expérimental dans les districts de Binh Tân et Thu Duc. Par ailleurs, plus de 90% des élèves du primaire étudient l'anglais, et le taux d'élèves obtenant un certificat international de langues étrangères augmente nettement.

La modernisation des installations est toujours la priorité de la ville. Des changements positifs ont été notés comme la réduction des effectifs d'élèves par classe et l’augmentation du nombre d'élèves apprenant deux fois par jour.

Gratuité de la scolarité pour les collégiens à partir de 2019.


Pour 2018-2019, Lê Hông Son, directeur du SEF, a déclaré que le secteur de l’éducation continuera de mettre en œuvre les contenus de la Résolution du Comité du PCV sur le développement de l'éducation. Parallèlement, il faudra perfectionner le "Plan global de développement de l'éducation et de la formation à Hô Chi Minh-Ville d'ici à 2030", décentraliser la gestion de l’éducation dans un esprit de plus d’autonomie  et de responsabilité. En outre, le directeur a jugé  nécessaire de porter attention aux élèves pauvres des banlieues et des zones reculées afin d’assurer une égalité en termes d’éducation, tout en n’oubliant pas les élèves handicapés qui rencontrent eux aussi des difficultés de scolarisation.

Lors de la conférence, Nguyên Thiên Nhân a indiqué que les projets et programmes visant à la mise en œuvre de la Résolution 29 ont donné des résultats concrets. Cependant, certains projets ont été retardés par rapport aux prévisions. C’est pourquoi, on devra ces prochains mois leur porter une plus grande attention.

Il a souhaité que le secteur de l’éducation et de la formation continue, dans un avenir proche, à développer tant d’un point de vue qualitatif que quantitatif le système scolaire de la ville de manière à diversifier les modèles d’enseignement, en accélérant l’émergence d’écoles répondant aux normes nationales.

Projet de gratuité des frais de scolarité
pour les élèves du secondaire en 2019

Avant cette conférence,  lundi 13 août, Nguyên Thiên Nhân avait  rendu visite à certains établissements scolaires afin d’évaluer les difficultés et les préparatifs pour la nouvelle année scolaire. Il avait demandé au Comité populaire de Hô Chi Minh-Ville de donner rapidement des instructions afin de résoudre les retards dans le recrutement des enseignants dans certaines localités. En ce qui concerne les enseignants d'anglais, le Service municipal et le SEF devront se coordonner pour élaborer des solutions quant aux salaires des enseignants d'anglais dans les écoles primaires.

Particulièrement, lors de la réunion avec les dirigeants des écoles, Nguyên Thiên Nhân, avait révélé que la ville est en train d’examiner le budget afin qu'à partir du 1er janvier 2019, les collégiens puissent bénéficier de la gratuité scolaire. Ce contenu a été confié au ministère des Finances. Ensuite,  il sera soumis au Comité populaire pour évaluer sa faisabilité en vue d’une approbation en fin d’année.- CVN/VNA