Ho Chi Minh-Ville (VNA) – Ces 30 dernières années, Ho Chi Minh-Ville a toujours été la localité attirant le plus d'IDE du pays grâce à ses avantages tant géographiques que socioéconomiques.

Avec 44,5 milliards de dollars, soit 13,9% du total des IDE du pays, Ho Chi Minh-Ville occupe la première place dans le classement de l’attraction de l’IDE du pays. Photo: http://vneconomy.vn

 

7.494 projets cumulant un investissement total de 44,5 milliards de dollars... Des chiffres "impressionnants" de la mégapole du Sud en matière d’attrait de l’IDE depuis le 1er janvier 1988, date où les investisseurs étrangers ​furent autorisés​ à opérer au Vietnam, selon les statistiques du Département de l’investissement étranger du ministère du Plan et de l’Investissement.

Avec 44,5 milliards de dollars, soit 13,9% du total des IDE du pays, Ho Chi Minh-Ville occupe la première place dans le classement de l’attraction de l’IDE du pays ​depuis 30 ans. Durant ce parcours, Ho Chi Minh-Ville a changé de place à plusieurs reprises mais n’a jamais quitté le top 10 des localités attirant le plus d’IDE du pays.

Ce sont des projets de "milliards de dollars", des projets de production de taille … qui ont donné un coup de ​pouce à la croissance et à la restructuration de la ville.   

Ho Chi Minh-Ville a aussi été le précurseur dans certains "modèles" qui furent ensuite largement déployés dans le pays, selon de nombreux experts.

La zone franche de Tan Thuan a été le premier "modèle" créé par Ho Chi Minh-Ville. Il s’agit également d​'un jalon marquant le succès de la ville en matière d'attraction d'IDE avec la mise en place des premières zones franches et zones industrielles dans le pays. Depuis sa création en 1991, Tan Thuan a attiré plus de 100 entreprises et devient maintenant une zone franche exemplaire ayant une forte valeur de production et d'exportation.

Les zones franches et zones industrielles ont converti plus de 3.500 hectares de terres agricoles touchées par la salinité et infectées par l'alun en terres industrielles ayant suffisamment d'électricité, d'eau et de routes. Elles ​ont aussi créer des emplois à 250.000 travailleurs de tout le pays.

Ho Chi Minh-Ville est devenue la première localité du pays à accueillir de grands investisseurs comme Intel, BP, Samsung, Toshiba, Mercedes, Isuzu et Nidec.

Mais ce parcours n'est pas couvert de roses. A certains moments, la position de leader de la ville a été ébranlée par les impacts négatifs de la crise financière mondiale ainsi que par des difficultés de la ville, a déclaré un responsable du secteur municipal du plan et de l’investissement.

"Cependant, après beaucoup d’efforts, Ho Chi Minh-Ville est resté le premier sur le plan de l’attraction de l'IDE", a-t-il dit.

Selon le Département des investissements étrangers, Ho Chi Minh-Ville a attiré 1,702 milliard de dollars d’IDE au cours des trois premiers mois de cette année, soit le quadruple de la même période de 2017. La ville ​demeure toujours le leader du pays en la matière.

Su Ngoc Anh, directeur du Département du plan et de l'investissement de Ho Chi Minh-Ville, a estimé que l’attraction de l'IDE de la ville continuerait d'augmenter en termes de quantité et de montant d'investissement.

S’agissant de l’orientation de développement socio-économique, Ho Chi Minh-Ville accordera sa priorité ​aux sciences et  technologies, au tourisme, à l'amélioration de l'environnement d'investissement et à la concurrence égale pour que la ville continue d’attirer de nombreux investisseurs étrangers, a-t-il conclu. -VNA