Hanoi, 28 novembre (VNA) - Le Comité populaire de Hô Chi Minh-Ville prévoit d’allouer plus de 700 milliards de dongs (30 millions de dollars) à la rénovation et à la préservation de sites et édifices du patrimoine culturel pour la période 2019-2020, selon le Département municipal de la culture et des sports.

Musée des Beaux-Arts de Ho Chi Minh (photo d'illustration: vietnamtourism.gov.vn)

Huynh Thanh Nhan, directeur dudit Département, a informé que la ville compte 172 vestiges reconnus, dont deux reliques spéciales au niveau national, 56 reliques au niveau national et le reste au niveau municipal.

Près de 100 sites cherchent à être reconnus comme  reliques, a déclaré M. Nhan lors d'un atelier organisé la semaine dernière. La ville a également encouragé des investisseurs privés à participer à la préservation des sites.

M. Nhan a ajouté que de nombreuses reliques ont été sérieusement endommagées en raison d’une gestion et d’une préservation inefficaces, ainsi que de fonds limités.

Dang Van Bai, vice-président de l'Association du patrimoine culturel du Vietnam, a déclaré que l'échec de la planification urbaine avait entraîné la disparition de nombreux sites patrimoniaux.

L'urbanisation rapide a conduit à la construction  de hauts immeubles le long de rues historiquement célèbres telles que Nguyen Hue, Le Loi, Ham Nghi, Le Duan et Ton Duc Thang, endommageant ainsi leur valeur, a déclaré M. Bai.

Le Tu Cam, président de l’association du patrimoine culturel de Ho Chi Minh-Ville, a déclaré que la préservation du patrimoine culturel était vitale pour le développement durable de la ville.

Le secteur du tourisme devrait également contribuer à la préservation des sites, ce qui profiterait grandement au tourisme local, a déclaré M. Cam. - CPV/VNA